Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Ces marques qui font de la seconde main un choix malin

Publié par le

Les préoccupations écologiques et les exigences de la RSE poussent les marques à miser en partie sur la seconde main afin d'être en accord avec les nouvelles exigences des consommateurs. De nombreuses solutions voient le jour : plateformes d'échange, matérialisation... On fait le point !

Je m'abonne
  • Imprimer
Ces marques qui développent leur propre plateforme de seconde main

Les plateformes de revente ont déjà très largement prouvé leur efficacité pour lutter contre le gaspillage et prolonger la durée de vie d'un produit. De nombreuses marques se lancent et ouvrent leur propre plateforme de seconde main pour répondre au "mieux consommer" que réclament les consommateurs. Depuis septembre 2020, Bocage propose une offre de location de chaussures, permettant de rendre pérenne sa vision d'une mode durable. Avec l'Atelier Bocage, la marque propose une location de chaussures à 29 € par mois et donne la possibilité aux clients d'acheter définitivement la paire avec une réduction de 60 %, offrant une seconde vie à ses produits.

Veepee a également déployé son service Re-Turn, une plateforme de revente d'articles achetés auprès de l'e-commerçant par des particuliers. Le petit plus de Re-Turn ? C'est la garantie pour le revendeur que son article sera repris quoi qu'il arrive. Le produit est proposé sur la plateforme pour une durée de quelques jours, si d'autres consommateurs sont intéressés par le produit ou le service. Si jamais l'article ne trouve pas preneur, le client est remboursé. Une alternative séduisante pour les utilisateurs de Veepee, garantissant un engagement de la part de l'e-commerçant. La marketplace d'ASOS est une autre façon de mettre en avant la seconde main. Lancée en 2010, elle regroupe plus de 1000 boutiques, dont de très nombreuses friperies qui vendent leurs pièces de seconde main sur un e-shop à leur nom directement intégré sur la marketplace. ASOS laisse les marques gérer elles-mêmes la logistique de vente et la mise en valeur des produits. Les revendeurs sont minutieusement sélectionnés, puisqu'ils doivent remplir un cahier des charges précis montrant l'intérêt qu'ASOS tente de donner depuis plusieurs années à sa marketplace.

Fiona Gentilleau & Élodie Gros-Désir

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet