Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

L'enseigne Les Comptoirs de la Bio en finit avec les clichés

Publié par Doriane Dos Santos le - mis à jour à
L'enseigne Les Comptoirs de la Bio en finit avec les clichés

La marque Les Comptoirs de la Bio entre en TV pour sa toute première campagne et mise sur l'humour et le ton décalé pour en finir avec les clichés sur la bio (ou en jouer).

Je m'abonne
  • Imprimer

Le marché de la bio connaît pour la première fois depuis des années, une baisse de sa progression historique, malgré des personnes de plus en plus engagés pour un mode de vie plus sain, et une volonté de mieux manger. Les actualités jouent sans doute dans ce constat, entre baisse du pouvoir d'achat, inflation, débats sociétaux... Par ailleurs, les clichés perdurent d'année en année : peu de choix, prix élevés, points de vente austères, manque de gourmandise...

Les Comptoirs de la Bio, l'enseigne créée il y a 9 ans par Philippe Bramedie se sert de tous ces clichés pour sa première campagne en TV. Dans une vidéo en version longue ou version courte, l'enseigne Les Comptoirs de la Bio met en scène l'entrée « sélective » dans une boutique qui vend des produits bio. Ont le droit d'entrer : l'homme qui a un nid de poule sur la tête ; la femme qui a les cheveux et les poils verts ; l'homme qui arrive devant la boutique avec son bouc... Celui qui se voit refuser l'entrée c'est l'homme très classique, sans artifice. Moralité : ceux qui se fondent dans la masse et collent à la « norme » d'un ancien temps, sont « trop normaux » pour accéder au bio. Joli cliché qui perdurait encore il y a quelques années.

Cette campagne télévisée débute le 28 février par des billboards de parrainage d'émissions culinaires sur France 3. Dès le 7 mars, un spot de 20 secondes sera diffusé sur France 2, France 3 et France 5. Un making off et une version longue sont également à découvrir sur la chaîne YouTube de l'enseigne.

Le spot imaginé par l'enseigne, L'agence de production Saint-Gingembre, le réalisateur Yohann Gloaguen et Manta Spirit, ne se veut ni moralisateur ni stigmatisant. L'objectif est d'aborder le sujet de la bio et son accessibilité avec une touche d'autodérision et une certaine ouverture d'esprit sur un monde qui change avec des consommateurs en quête de « vrai », de sens, de naturel et de plaisir.

Novice, expert, en phase de découverte ou bio-averti, Les Comptoirs de la Bio s'adressent à tous à travers des magasins accueillants, des équipes à l'écoute et qui ont à coeur de conseiller, pour que le client se sente bien quel que soit son mode de vie, ses convictions, ses envies ou ses avis.

L'enseigne clame ici haut et fort, avec ce contre-pied burlesque, son ambition de continuer à démocratiser la bio sans la banaliser pour autant.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande