Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Par toutatis, Astérix et Obélix prennent vie en Playmobil !

Publié par le - mis à jour à
Par toutatis, Astérix et Obélix prennent vie en Playmobil !

Les éditions Albert René et la marque de jouets Playmobil annoncent le lancement en ce printemps 2022 de nouvelles figurines à l'effigie des irrésistibles gaulois. C'est l'occasion pour petits et grands de revivre les célèbres aventures d'Asterix et Obelix et même d'en inventer de nouvelles !

Je m'abonne
  • Imprimer

En juin 2022 sortiront les premiers coffrets Astérix Playmobil, une initiative dans la lignée de la stratégie de diversification par les licences de la célèbre marque de jouets : “Nous avons accéléré cette démarche depuis 2017, avec des licences comme Ghostbuster, Dragons, Spirit ou encore Scoobidoo. A chaque fois, nous prenons soin de choisir des licences de qualité et intemporelles, sans violence urbaine. Aujourd'hui, les licences représentent 10% de notre gamme avec une ambition d'atteindre les 15% mais pas non plus au-delà, afin conserver la part belle à nos univers natifs (police, ferme, pompier etc.). L'objectif pour nous est que les enfants puissent s'autoriser à mixer tous les thèmes pendant leurs moments de jeu, que ce soit des personnages sous licence ou non”, explique Stéphane Drilhon, directeur marketing de Playmobil.

Quelle genèse à ce rapprochement entre Astérix et Playmobil ?

“Je dois avouer que ce sont les équipes d'Albert René qui ont nourri l'idée en premier, avec une volonté de contacter la marque Playmobil face à une certaine évidence de valeurs partagées : intergénérationnalité, diversité et inclusion ... et de marchés où nous sommes attendus, notamment la France, l'Allemagne et la Belgique. Pour autant, ce premier contact remonte déjà à plus de 6 ans ! Le projet a ensuite véritablement commencé il y a trois ans, avec les premiers essais pour que gaulois et romains puissent prendre vie sous la forme de figurines Playmobil”, confie Baptiste Cazaux, directeur Licences des éditions Albert René, avant de préciser : “Ce temps assez long résulte je pense d'une certaine importance pour les deux équipes de nouer une collaboration sur le long terme et non de façon opportuniste, d'autant que l'actualité autour d'Astérix s'annonce dense en 2023”.


Le défi des figurines

Cette collaboration sous licence a induit un challenge de taille : celui qu'au premier regard sur les figurines, on puisse reconnaître immédiatement à la fois les personnages de la bande dessinée et qu'il s'agit de Playmobil, aucun univers ne devait donc être dénaturé au profit de l'autre. Plusieurs allers-retours ont donc été nécessaires entre les équipes de Playmobil et d'Albert René : “Plusieurs défis techniques ont dû être relevés, parmis lesquels celui d'Obélix qui a nécessité la conception d'un moule spécifique pour respecter sa morphologie (“Je ne suis pas gros, tout juste enveloppé !”) et que ses bras puissent aller en arrière pour porter son menhir”, détaille Stéphane Drilhon avant que Baptiste Cazaux ne poursuive “Autre élément important, les nez sont assez représentatifs des personnalités dans la bande dessinée alors que les figurines Playmobil en sont nativement dépourvues ... Aussi avons-nous dû accorder un soin particulier au détail des sourcils, des moustaches, des barbes et des accessoires, pour que chaque personnage soit parfaitement reconnaissable. Les romains ont même une double facette de visage - classique ou avec cocard - pour nourrir l'imaginaire de jeu”.


Comment a été imaginée la collection ?

Pour ce lancement, sept premières boîtes de jeu sont proposées, avec des prix allant de 7,99 € à 154,99 €, ce qui permet de convenir tous les budgets. “Elles s'adressent aussi bien aux enfants, qu'aux adultes et aux grands-parents nostalgiques ainsi qu'aux fans d'Astérix et Obélix. Pour la concevoir, nous nous sommes inspirés du premier album, Astérix le Gaulois”, explique Stéphane Drilhon et Baptiste Cazaux d'abonder : “On retrouve donc le célèbre banquet, qui termine chaque aventure mais aussi tous les personnages principaux : Panoramix le druide, les légionnaires romains et bien sûr Idefix ainsi que des scènes cultes comme la chasse au sanglier”. “C'était important d'ajouter les romains pour conserver le principe de dualité que l'on retrouve dans presque toutes nos collections. Il sert de support de jeu aux enfants pour les aider à créer leurs propres histoires ”, précise Stéphane Drilhon. Un calendrier de l'Avent Astérix Playmobil viendra compléter la collection en fin d'année.

Quel est le plan média pour soutenir le lancement ?

Le plan de communication se veut 360°, avec des activations aussi bien en mass média qu'en digital : campagnes TV, contenus dédiés aux réseaux sociaux, relations presse et influence aux côtés de l'agence Rezokids, spécialisée dans la famille. De nombreuses collaborations sont également prévues avec les distributeurs : “Il est certain que le plaisir que nous avons eu à créer cette collection, où nous avons chacun retrouver notre âme d'enfant, va transpirer dans le dispositif de communication mis en place ! Il y a aura aussi beaucoup d'animations en collaboration avec le parc d'attractions : jouets vendus sur le parc, jeux concours pour gagner des places et des séjours etc.”, confie Baptiste Cazaux avant de préciser : “Nous sommes d'ailleurs ravis du premier accueil très positif fait par notre communauté lorsque l'on a dévoilé les premiers éléments sur les réseaux sociaux”. Stéphane Drilhon confirme d'ailleurs un accueil similairement très enthousiaste du côté des enseignes.


Alors, sont-ils vraiment tous fous ces romains ? A n'en pas douter 2022 laissera encore une place belle aux irrésistibles gaulois, d'autant qu'en 2023 est prévue la sortie du film “Asterix et Obelix, l'empire du milieu”, réalisé par Guillaume Canet !

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande