E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

VBET parie sur la France pour son expansion internationale

Publié par Clément Fages le - mis à jour à
VBET parie sur la France pour son expansion internationale

Stoppé dans son développement en Ukraine, VBET, spécialiste arménien des paris sportifs, confirme ses ambitions à l'étranger et fait de la France son marché prioritaire en vue de la Coupe du Monde 2022. Pour se démarquer, l'entreprise veut prendre à contre-pied ses concurrents en ciblant notamment le monde amateur.

Je m'abonne
  • Imprimer

Arrivé en France en 2019, l'opérateur VBET y est encore un challenger malgré son statut d'opérateur international, présent dans plus de 120 pays. Lancée en Arménie en 2003, l'entreprise a multiplié les obtentions de licences ces dernières années et s'est notamment lancée au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie ou encore en Suède et en Ukraine, qui était avec la France un marché international prioritaire.

Le championnat ukrainien étant suspendu suite à l'invasion russe, les actions sur le marché français deviennent d'autant plus stratégiques, comme l'explique Nare Shahnazaryan, Marketing et Développement de l'opérateur : “Nous nous développons petit à petit en France, où nous avons obtenu la licence pour les paris sportifs en 2017, avant de nous lancer officiellement en 2019. En attendant d'obtenir une licence pour opérer sur le marché du poker en ligne, nous nous concentrons donc sur le pari avec un positionnement axé sur le social betting, l'approche communautaire et le divertissement, comme en témoigne notre slogan “play for fun”.”


Un positionnement global qui doit permettre à l'entreprise de se distinguer de ses concurrents installés comme Betclic, Winamax ou encore Parions Sport. “Nous adoptons notre approche et les leviers utilisés en fonction des marchés et de la législation. En France, nous avons pu mener une première campagne d'envergure à 360° en 2020. Nous étions accompagnés par l'agence Fred & Farid Paris pour comprendre les particularités de ce marché et développer notre notoriété.”

Une stratégie d'outsider

À l'occasion de cette première campagne, VBET a rusé pour être visible face à la concurrence. Au-delà de l'ampleur de la campagne, qui a mobilisé les canaux TV, radio, affichage et digital, l'annonceur a mis en scène son logo, deux doigts réalisant le V de la victoire, en cherchant à “hacker” les célébrations de sportifs reproduisant ce geste, remerciant au passage l'athlète, un ambassadeur ou une ambassadrice qui s'ignore, tout en misant sur le fait qu'à l'avenir, les spectateurs exposés à cette célébration fassent naturellement le lien avec VBET. Un an plus tard, une nouvelle campagne, signée à nouveau Fred & Farid Paris, introduisait la nouvelle signature de la marque : "100% de chance de kiffer".


Par ailleurs, la marque a été particulièrement active en matière de partenariat, en prenant à contre-pied les stratégies habituelles : en plus de la plateforme média OneFootball, elle s'est notamment associée avec SportEasy, une application dédiée à la gestion des équipes et clubs amateurs. Un partenariat activé notamment en 2021 à l'approche de l'Euro de football : “Après notre campagne de lancement, nous avons essayé cette fois de travailler non seulement notre notoriété, mais aussi notre acquisition", explique Nare Shahnazaryan. En plus de l'offre de bienvenue, incontournable sur le secteur, VBET a développé avec SportEasy et Puma un programme de sponsoring à destination du monde amateur. Jusqu'à 100 clubs ont été sélectionnés pour recevoir un an d'abonnement à l'offre de SportEasy, tandis que chaque équipe pouvait se voir offrir 14 kits comprenant des maillots et des shorts Puma aux couleurs de VBET. "Nous avons observé une hausse de notre taux d'acquisition de 40%, se félicite la responsable Marketing et Développement.

Cette stratégie de partenariat a été renforcée en 2020 avec la signature d'un accord de sponsoring avec l'AS Monaco, complété par le recrutement en tant qu'ambassadeur de Youri Djorkaeff, joueur emblématique du club, champion du monde 1998 et directeur général de la Fondation FIFA d'origine arménienne par ses grand-parents maternels. En 2022, année de Coupe du monde, l'opérateur de paris sportifs va accélérer avec la signature d'un autre club de Ligue 1 en septembre prochain, après l'officialisation en ce début d'année de son partenariat avec le club du Paris F.C., pensionnaire de Ligue 2 qui vient d'enregistrer l'arrivée de Noah Football Group, une entreprise arménienne, au sein de son actionnariat.

Du côté des ambassadeurs, les Français d'origine arménienne sont à nouveau ciblés au travers des opérations menées en collaboration avec le boxeur Arsen Goulamirian et le journaliste Thibaud Vézirian. Enfin, VBET signe également en ce début 2022 une belle opération avec le recrutement de l'ancienne internationale française Laure Boulleau en tant qu'ambassadrice. “C'est une première pour le secteur”, indique Nare Shahnazaryan, ravie de compter l'actuelle consultante de Canal +, qui est suivie par 1,7 million de personnes sur les réseaux, dans l'équipe VBET.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande