gTLD : la pression monte pour les grandes entreprises

Publié par Stéphane Berlot le

Les nouveaux gTLD vont révolutionner le marché des noms de domaines. Outre les noms de domaines courants du type de ceux terminés par des suffixes tels que .it, .com, .net ou .info, la décision de l'ICANN signifie que dès le printemps, les sociétés seront en mesure de demander à utiliser leurs propres marques.

  • Imprimer

Mais alors qu’une désinformation massive circule au sujet des nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD), des soi-disant nouveaux consultants gTLD poussent des entreprises à postuler pour ces nouveaux domaines. Certains de ces consultants spéculent aussi quant à l’existence même d’une deuxième phase d’enregistrements, alors que l'ICANN a déjà clairement indiqué son intention de commencer ce deuxième round "le plus rapidement possible." D’autres rumeurs récentes affirment que quasiment toutes les grandes entreprises souhaitent appliquer au moins un domaine de premier niveau… nous verrons bien le 1er mai lesquelles de ce rumeurs sont vraies.

Cela étant, le temps des entreprises qui n'ont pas encore pris une décision est compté. Elles doivent de toute urgence se poser les bonnes questions :
• Quelle est l'importance de l'Internet pour votre entreprise?
• Est-ce que votre marque fera face aux autres marques postulant pour un TLD ?
• Est-ce que votre marque veut devenir un TLD?
• Que font les autres acteurs de votre secteur ?
• Pouvez-vous bénéficier de l'exécution d'un registre de nouveaux gTLD?
• Est-ce qu'avoir un espace de noms complètement ouvert est particulièrement utile pour vous?

Pour certains, la décision de postuler (ou pas) a été mûrement réfléchie avec l'appui des plus hauts niveaux de direction. La demande et la mise en place d'un nouveau gTLD est une décision importante et un engagement qui ne doit pas être pris à la légère. Attention à ces soi-disant conseillers qui pourraient profiter de l’occasion pour faire pression sur les retardataires et les amener à prendre une décision non fondée les conduisant à remettre en question à terme leur stratégie en ligne.

Stéphane Berlot

Stéphane Berlot

Responsable des ventes France et Benelux, MarkMonitor

Stéphane Berlot est responsable des ventes de la filiale France et Benelux de la société. Il a sous sa responsabilité le développement commercial de MarkMonitor [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet