Recherche
Se connecter

Quels profils marketing ont les plus hauts salaires?

Publié par le | Mis à jour le
Quels profils marketing ont les plus hauts salaires?

Le marketing se porte bien. Pour preuve, des progressions de salaires de +2,7 % en moyenne, note le baromètre Expectra des salaires cadres. Le chef de projet webmarketing tire son épingle du jeu.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

C'est la bonne nouvelle de la rentrée : avec une hausse de +2,7 % enregistrée en 2018, les salaires du secteur du commerce et du marketing progressent nettement, selon le baromètre Expectra des salaires cadres. Et pour cause. Le dynamisme économique de la France en 2017 (+2,2 % de croissance du PIB) et les perspectives optimistes en 2018 (+1,8 % selon la Banque de France) impactent directement ces fonctions perçues comme indispensables pour conquérir de nouveaux marchés, analyse Expectra.

En pleine transformation numérique des entreprises, la tendance est donc à la recherche de profils digitaux qui maîtrisent les leviers du web social et des outils digitaux pour accroître son niveau d'information, personnaliser l'expérience client et au final augmenter le volume de ventes. Réalité augmentée, personnalisation des produits ou encore recherche vocale ou visuelle... Pas facile de trouver des professionnels maîtrisant (déjà) ces "nouvelles" technologies. Et comme ce qui est rare est cher : comme en 2017, c'est donc le chef de projet webmarketing, profil difficile à recruter, qui connaît la plus forte hausse de salaire, soit +9,5 % contre +5,5 % en 2017. Le salaire médian annuel de cette fonction s'établit à 39 900 euros (bruts).

Autres profils "tendance" en 2018 : le responsable commercial et le responsable de la relation clients, avec une hausse de salaire respectivement évaluée à + 5,8 % et +5,5 %.


Méthodologie : Le baromètre Expectra des salaires cadres est bâti à partir de l'ensemble des postes pourvus par Expectra (Intérim*, CDD et CDI) sur des profils allant de bac + 2 à bac + 5. Au total, 77 249 fiches de paie ont été analysées, représentant 133 qualifications dont 67 fonctions cadres et 66 fonctions ETAM (agents de maîtrise), sur les métiers de six grandes filières d'activité : l'informatique et les télécoms, le BTP et la construction, l'ingénierie et l'industrie, le commerce et le marketing, la comptabilité et la finance et, enfin, les RH, la paie et le juridique. Le baromètre présente les rémunérations (médianes, minimales et maximales) et les évolutions de salaire enregistrées sur l'ensemble de l'année 2018 par rapport à 2017. La base de traitement est le salaire brut mensuel : les congés payés (10 %), les indemnités de fin de mission (10 %), les primes variables n'ont pas été pris en compte. Au global, 9 270 entreprises sont représentées, dont 65 % en province et 35 % en Île-de-France.

À lire aussi :

- Salaires marketing : 2018, dans la lignée de 2017

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet