Trust Barometer : Comment redonner confiance après la pandémie ?

Publié par Clément Fages le

La pandémie a érodé la confiance de la population envers les figures d'autorité, tant politiques que médiatiques ou économiques. Dans la dernière version de son Trust Barometer, Elan Edelman documente cette "infodémie", tout en livrant quelques pistes pour lutter contre cette défiance généralisée.

Je m'abonne
  • Imprimer
L'employeur, le dernier bastion de confiance

Ainsi, les entreprises ont plus que jamais une carte à jouer dès lors qu'il s'agit de faire coïncider les objectifs business et les enjeux en matière d'actions responsables. Si les Français sondés sont seulement 33% à faire confiance aux patrons en général (-7 points), ils sont 52% à croire leur patron. Le Trust Barometer 2021 montre en effet que dans le contexte de crise, l'employeur est l'une des dernières figures d'autorité à bénéficier d'un bon capital confiance : 70 % des Français déclarent avoir confiance en leur employeur (+3 points) et 44 % déclarent que leur employeur a su créer un environnement propice pour retourner au travail en sécurité : l'employeur est devenu une figure stable face à l'incertitude générée par la crise sanitaire. Dans un paysage médiatique envahi par la défiance, cette figure émerge comme un filtre à l'accès à l'information et joue un rôle clé dans la préservation de la qualité de l'information. 66 % des Français affirment croire les informations émanant de leur employeur.

Pour Amélie Aubry, les entreprises "doivent amener un éclairage simple et factuel lorsqu'il s'agit d'amener de l'information, au même titre que ce qui est fait en matière de communication alimentaire. Quand il s'agit de santé, il ne faut pas instrumentaliser. Bien sûr, il faut rester dans son secteur d'activité, là où l'on est légitime pour ne pas brouiller l'image envoyée. Mais la crise a montré l'intérêt de communiquer simplement lorsqu'il s'agit d'expliquer la raison d'une rupture de stock, ou ce qui pousse une entreprise à produire du gel ou des masques. Aussi, en mettant en avant leurs employés, en libérant la parole en interne et en agissant pour réduire les craintes évoquées précédemment, les entreprises ont une formidable occasion de faire de leurs employés des ambassadeurs."

Et pour emmener la base, quoi de mieux que de voir la direction s'engager ? En effet, 75 % des sondés estiment que les leaders économiques ont une responsabilité envers le grand public, 67 % attendent des dirigeants d'entreprises qu'ils s'impliquent publiquement dans la gestion des problèmes de société lorsque le gouvernement ne les résout pas et 66 % souhaitent que les dirigeants, et particulièrement les CEO, deviennent leaders du changement. Reste ensuite à convaincre les actionnaires... L'actualité autour de l'éviction d'Emmanuel Faber de la direction générale de Danone nous le rappelle cruellement.

Comment renouer avec la confiance ?

Enfin, le Trust Barometer 2021 nous livre quelques clés pour renouer avec la confiance, dont pourraient s'inspirer les entreprises :

Fournir de l'information de qualité permet ainsi d'augmenter la confiance de 5,8%. Mettre en place des pratiques durables au sein de l'entreprise améliore la confiance de 5,7%. La réponse apportée à la pandémie, et les actions mises en place pour assurer la sécurité de tous impactent positivement de 4,8% la confiance. Enfin, les actions d'oeuvrer pour la prospérité économique et privilégier une vision de long terme à une recherche de profits à court terme améliorent respectivement la confiance de 4,7 et 4,6%.

Pour sortir de l'infodémie, les patrons doivent s'engager et sortir de leur rôle purement économique pour s'emparer des questions environnementales et sociétales. Avec toujours une préférence pour l'action concrète plutôt que de beaux discours. Des actions qui devront être documentées par des preuves, et qui nécessitent une plus grande collaboration entre des acteurs comme les entreprises, mais aussi les gouvernements, les ONG et les simples citoyens.

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet