#TENDANCE SOCIÉTALE : 2021, en route vers la liberté !

Publié par Barbara Haddad le

Cette nouvelle année sonne comme une injonction collective : "Où je veux, Comme je veux" ! En 2021, on assume ses paradoxes, on s'allège des étiquettes et on se joue de la normalité et des nombreux diktats pour plus de liberté et légèreté !

Je m'abonne
  • Imprimer
#STAR Une séance cinéma à la maison VS Devenir une star de la TV

À l'intérieur :
Avec le confinement, l'industrie culturelle a été mise à mal en 2020. La tendance a donc été pour nombre de Français à se retourner vers les divertissements à domicile : jeux vidéo, services de VOD etc. (Selon le CNC, le marché de la VOD a été en croissance de 45,6 % sur les six premiers mois de 2020 et dépasse aujourd'hui le milliard d'euros de recettes). En tête des plateformes de streaming : Netflix, Amazon Primes Vidéo et Disney +.
Le cinéma s'est donc adapté aux contraintes actuelles avec des grands lancements de film directement en VOD à l'instar de Tenet de Christopher Nolan ou de la nouvelle adaptation de Mulan sur Disney+. Une tendance qui risque de se poursuivre en 2021.

Dehors :
Dans le même temps, la frontière entre les réseaux sociaux et les médias plus classiques s'effrite. Les contenus produits par les influenceurs digitaux ont donc de fortes chances de se retrouver diffusés également au sein des médias traditionnels. C'est ce que prédit Guillaume Doki-Thonon, CEO et co-fondateur de Reech, spécialisée dans l'influence marketing : "Les influenceurs sont avant tout des créateurs de contenus (ils sont d'ailleurs 66% à préférer qu'on les désigne ainsi) : ils choisissent les marques avec qui ils collaborent, souvent en phase avec leur valeur et leur univers et, parce qu'ils affectionnent cette marque, redoublent de créativité. Leurs contenus respectent à la fois leur univers et celui de la marque qui aurait tort de ne pas les exploiter au-delà d'une campagne donnée ! À condition qu'elles soient vigilantes sur la question de cession des droits, 2021 devrait faire sortir les contenus d'influenceurs des réseaux sociaux pour les faire rayonner bien au-delà : TV, publicités, PLV, etc. ". Pour exemple, l'enseigne Don't Call Me Jennyfer a créé en 2020 un pop-up store éphémère dédié à l'univers de l'influenceuse Lena Situations.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet