4 conseils pour maximiser votre campagne d'Influence Marketing en 2021

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
4 conseils pour maximiser votre campagne d'Influence Marketing en 2021

Pas toujours facile de s'y retrouver dans la jungle des réseaux sociaux, régis par un grand nombre d'influenceurs, avec chacun leur communauté et domaine d'expertise. Voici les recommandations pour optimiser votre campagne de marketing d'influence.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ils se comptent en centaines de milliers, font preuve d'expertises variées, et s'entourent de cercles intimistes ou carrément tentaculaires. Parce que la communauté des influenceurs est protéiforme, elle intéresse toute marque. Mais encore faut-il bien s'y prendre. Voici 4 conseils à suivre, prodigués par Woô, agence d'Influence Marketing, et La Poste, qui nouent un partenariat et proposent une offre commune.

1/ Respecter les règles

Pour garantir son efficacité sur la durée, le marketing d'influence doit répondre à des lois, des valeurs, à la fois respectées par les marques et les influenceurs. Quelques règles de base à observer, comme celle, pour l'influenceur, de ne pas publier plus de 50% de posts sponsorisés sur la totalité des contenus diffusés, ou encore ne parler d'un produit que s'il l'a testé et s'il est légitime pour le faire. De leur côté, les marques doivent respecter les valeurs de l'influenceur, et placer le côté créatif au centre de leur dispositif. Toutes ces règles de transparence et de bienveillance ont été modélisées au sein d'un Comité éthique et charte déontologique développé par l'agence Woô en avril 2019, et aujourd'hui signé par plus 30 000 acteurs. "La maturité de l'Influence Marketing nous amène à considérer cette pratique comme une véritable production de contenus, pour laquelle il existe un concept créatif, une ligne éditoriale, une charte éthique et une convergence des valeurs", observe Nathalie d'Isanto, directrice courrier publicitaire chez La Poste.

2/ Trouver les bons créateurs de contenus

A chaque catégorie d'influenceur son utilité marketing. Alors que les célébrités font briller l'image de marque, les micro-influenceurs renforcent la proximité, tandis que les nano-influenceurs entrent dans une logique conversationnelle. Néanmoins, Mathieu Perrin, Creative Strategist chez Woô, prédit la fin des gros influenceurs, "les marques préférant cibler de plus petites communautés, plus engagées et aussi plus exigeantes".

Dans tous les cas, l'essentiel est que marques et influenceurs épousent des valeurs, voire des causes communes. "Les marques peuvent même s'engager aux côtés des influenceurs pour soutenir une action commune", explique Mathieu Perrin.

3/ Comprendre le consommateur et son environnement

Le marketing d'influence, ce n'est pas inventer un concept pour faire briller sa marque. C'est avant tout prendre le temps de comprendre sa cible et son comportement, ce qui déterminera ensuite le dispositif à déployer, et avec quel(s) influenceur(s). "Pour cela, il est indispensable d'analyser des datas, suivre des KPI, mais aussi se tenir informer des évolutions - et il y en a constamment -, des réseaux sociaux et de leurs formats. Rien qu'en 2020, on peut citer les développements de TikTok, Twitch (pour les gamers) en France, mais aussi les nouveaux formats Instagram comme les Reels et les Guide...", rapporte Agathe Nicolle, dg de Woô. Gardez les yeux ouverts !

4/ L'Influence Marketing en mode multicanal

"Les contenus élaborés par les influenceurs doivent être valorisés au même titre que tous les contenus produits, recommande Nathalie d'Isanto.

Et d'ailleurs, ce n'est pas parce qu'il naît sur les réseaux sociaux que le marketing d'influence doit s'y cantonner. "Les contenus diffusés sur les réseaux sociaux peuvent être relayés par différents canaux, y compris offline, et, inversement, des posts online peuvent mettre en avant des catalogues, invitations et autre communication reçus par courrier, etc...", préconise Nathalie d'Isanto. En la matière, cette dernière rappelle que les supports physiques permettent d'allier la spontanéité de la démarche de l'influenceur avec la pérennité d'un contenu marketing. "Ces opérations transversales et inter-canales alimentent une boucle vertueuse, où chaque action voit son efficacité décupler", conclut-elle.

Pour aller plus loin , visualiser le replay de l'événement qui s'est tenu le 21 janvier.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La Poste

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet