Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Twitter et son nouveau propriétaire, Meta et sa boutique IRL, Instagram et son nouvel algorithme... Quoi de neuf sur les réseaux sociaux ?

Publié par Doriane Dos Santos le

Chaque semaine, nous vous proposons une plongée dans l'actualité bouillonnante des réseaux sociaux et de leurs nouvelles fonctionnalités. Au menu : Elon Musk devient officiellement propriétaire de Twitter, Instagram donne du crédit à ses créateurs, les plateformes s'engagent pour l'environnement...

Je m'abonne
  • Imprimer

Instagram modifie son algorithme et soutient les créateurs

Comme chaque semaine, Adam Mosseri, à la tête d'Instagram, annonce les nouveautés à venir sur la plateforme. Cette fois-ci, il précise qu'il a échangé avec de nombreux créateurs dont l'objectif est d'être reconnus pour leur véritable travail, d'être récompensés pour ce qu'ils font. Ainsi, Instagram a décidé de rendre à César, ce qui appartient à César... en dévoilant trois nouvelles fonctionnalités.

Dans un premier temps, les tags produits déjà disponibles depuis un certain temps sur la plateforme pour certains utilisateurs, seront accessibles pour n'importe quel utilisateur. Que l'on soit influenceur ou non, il sera désormais possible de tagger des produits de marques sur des publications, de manière à donner davantage de visibilité aux articles de marques, de créateurs ou d'organisations, présents dans des publications.

Ensuite, Adam Mosseri annonce que la plateforme met en place une fonctionnalité qui permet d'obtenir la catégorie dans laquelle s'inscrit un utilisateur. Cette fonctionnalité avait déjà été évoquée par Adam Mosseri il y a quelques semaines. Elle vise ainsi à reconnaître les utilisateurs/créateurs pour ce qu'ils sont.

Enfin, le patron d'Instagram parle d'une modification de l'algorithme d'Instagram basé sur le « Ranking Change », qui viserait à davantage mettre en avant les créateurs originaux d'une vidéo, d'une photo, d'une trend... plutôt que celles et ceux qui les reprennent ou les republient. L'objectif étant une fois de plus, de favoriser les créateurs pour ce qu'ils font réellement, de leur donner du crédit. Dans les faits, cela devrait passer par des classificateurs qui évalueraient la probabilité qu'un contenu soit original... Cette méthode semble déjà présenter quelques limites dans sa faisabilité, mais Adam Mosseri précise qu'il s'agit de petits pas sur ce chemin, qui vise à considérer les créateurs comme les acteurs du futur d'Instagram.



NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet