E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

YouTube devient la première destination pour regarder des vidéos en France

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
YouTube devient la première destination pour regarder des vidéos en France

La plateforme sociale de Google est, selon une étude Comscore publiée à l'occasion du YouTube Festival (Paris), le 18 octobre, la première destination vidéo en France. Les utilisateurs passeraient, en moyenne, 36 minutes par jour sur YouTube.

Je m'abonne
  • Imprimer

Première destination vidéo en France, meilleur ROI moyen que les autres médias, quasi-totalité des audiences de toutes les tranches d'âge... YouTube semble avoir tous les atouts dans sa manche pour séduire les annonceurs, alors que ces derniers se trouvent dans une position plus délicate, constate la plateforme vidéo de Google : "Les métiers du marketing et de la communication sont plus que jamais intenses et compliqués en raison de la situation économique actuelle - et, en particulier, des pénuries -, de l'accélération des usages des consommateurs et du difficile équilibre à trouver entre les objectifs à long terme de construction de marque et à court terme de rentabilité", partage ainsi Pauline Butor, directrice de YouTube Ads France, à l'occasion du You Tube Festival, le 18 octobre. Pour "aider" les annonceurs, YouTube annonce l'ouverture de sa plateforme de vidéos de formats courts "YouTube Shorts", riche de 1,5 milliard d'utilisateurs loggués, aux publicités.

Un ROI 88 % plus élevé que le ROI moyen des autres médias

YouTube occupe désormais une place centrale sur les écrans des Français. Sur les quatre écrans que sont le mobile, la tv connectée, le desktop et la tablette, les Français passent, en moyenne, 36 minutes par jour sur YouTube, selon une étude de ComScore (Video Metrics) menée en août 2022 et dévoilée à l'occasion du YouTube Festival. Première destination vidéo en France, donc, YouTube est aussi la plateforme la plus ROIste : "YouTube a un ROI 88 % plus élevé que le ROI moyen des autres médias. Et la contribution sur les ventes de YouTube a augmenté de 20 % au cours des deux dernières années, selon une étude d'Ekimetrics", dévoile Pauline Butor. YouTube est parvenu à s'imposer comme un levier essentiel dans le parcours d'achat des consommateurs, comme le prouvent deux chiffres : 21 milliards de vues par semaine liées au shopping (unboxing, tutoriels...) et 90 % des moins de 25 ans se tournent vers YouTube pour découvrir de nouvelles marques.

Autres données dévoilées par YouTube : 40 millions de Français - âgés de 18 ans et plus - viennent chaque mois sur YouTube (Médiamétrie//NetRatings, août 2022). Le reach frôle les 100 % : 94 % des Français de 25 à 49 ans viennent sur YouTube chaque mois. Et pour cause : 76 % des Français·es estiment que YouTube dispose d'un contenu unique qu'ils ne peuvent trouver nulle part ailleurs.

20 millions de personnes regardent YouTube sur leur écran de TV

C'est l'une des tendances fortes notées par la plateforme sociale : la télévision connectée devient le deuxième écran de consommation sur YouTube. Ainsi, selon des données interne de YouTube (mai 2022), 20 millions de personnes regardent YouTube sur leur écran de TV - un tiers du temps passé sur la TV l'est sur des contenus YouTube. La particularité ? "Sur la télévision, les contenus sont regardés à plusieurs et sont significativement plus longs, plus de 21 minutes en moyenne", précise Pauline Butor. Selon les utilisateurs interrogés par YouTube en mai 2022, 20 % du temps passé devant YouTube sur l'écran TV est en co-visionnage.

Des solutions publicitaires pour "répondre" à la crise

"En période de pandémie, nous voulons mettre en lumière nos solutions publicitaires innovantes", explique la directrice de YouTube Ads France, en citant deux d'entre elles : Target Frequency, ouvert à tous les annonceurs, pour tous les types d'achat, qui "permet de sélectionner un objectif de répétition de façon très simple tout en s'assurant de maximiser le reach" et Instant Reserve, la possibilité de réserver, en self-service, un espace publicitaire sur une fenêtre de 4 mois (avec un CPM fixe et un volume d'impressions garantis pour chaque deal).

Une contribution de 650 millions d'euros au PIB français

Les résultats d'une étude réalisée par l'institut britannique Oxford Economics, évaluant l'impact économique de YouTube, ont également été dévoilés le 18 octobre. Cette dernière estime la contribution à hauteur de 650 millions d'euros du service de vidéo au PIB français, en 2021. Un chiffre qui comprend les revenus des contenus versés par YouTube (publicités, redevances pour l'utilisation de musiques) et les revenus directs versés par YouTube aux créateurs (dans le monde, YouTube a reversé plus de 50 milliards de dollars à des créateurs, des artistes et des entreprises multimédias au cours des trois dernières années), mais aussi l'impact indirect (les dépenses de production de vidéo, service d'assistance, etc.) et induit (les dépenses faites avec ces revenus), et, enfin, les recettes permises par l'exposition à des contenus, publicitaires ou non, diffusés sur YouTube.

Vanish : + 14 de ventes sur sa gamme "Booster" grâce à YouTube

La marque Vanish (40 % de part de marché en France) a, dès sa création dans les années 2000, investit ses budgets média en télévision. En mars 2022, la marque décide de réallouer 30 % de son budget TV à YouTube. Pour mettre en avant sa gamme de produits "Booster", Vanish a imaginé avec des créateurs de contenus la campagne "Défie ton dressing" sur YouTube. Résultat : un taux de complétion et un taux d'engagement plus forts que sur ses campagnes TV, mais aussi + 14 % de ventes sur la gamme Booster et + 10 % sur l'ensemble des produits de la marque.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande