Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Meta : que signifie le changement de nom de Facebook ?

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
Meta : que signifie le changement de nom de Facebook ?

Le groupe Facebook s'appelle désormais "Meta". Dans la tourmente, la holding de Facebook, Instagram, WhatsApp et Oculus espère s'éloigner des scandales en préemptant le monde virtuel des métavers.

Je m'abonne
  • Imprimer

En 2005, The Facebook devenait Facebook. En 2021, Facebook s'appelle Meta. Le groupe, propriétaire des réseaux sociaux Facebook, Instagram, WhatsApp et des lunettes Oculus, a annoncé lors d'une conférence en ligne, le 28 octobre, un changement de nom. Cette "nouvelle identité" ne doit rien au hasard : Meta fait référence au projet que Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, convaincu que le métavers est l'avenir des réseaux sociaux, entend développer. La firme compte ainsi investir 10 milliards de dollars dans l'année à venir dans les univers virtuels collectifs en 3D. Et a annoncé vouloir recruter 10 000 personnes en Europe, en 5 ans, pour travailler sur les métavers. "À l'avenir, nous voulons être vus comme une entreprise du métavers", a martelé Mark Zuckerberg au cours de la conférence.

Meta... quoi ?

Quid du métavers ? La notion a été intellectualisée par Neal Stephenson, auteur de sciences-fictions, en 1992 dans son roman Snow Crash. Et connaît un regain d'intérêt mondial depuis le printemps 2021. Le principe : un espace numérique collectif immersif, accessible grâce à des lunettes connectées, et dans lequel les utilisateurs interagissent sous forme d'avatars ou d'hologrammes.

Métavers : quelles opportunités pour les marques ? Dans son nouveau rapport "Into the Metaverse" Wunderman Thompson explore les comportements des consommateurs, les modèles commerciaux et les opportunités de marque qui émergent à mesure que le métavers prend forme.
Futur : bientôt tous réunis dans le metaverse ? Apéros, concerts, réunions et conférences... Le confinement aura digitalisé de nombreuses pratiques, qui semblent pourtant naturelles aux jeunes générations et aux habitués du gaming. La notion de metaverse est-elle en passe de s'imposer ? Et comment les marques doivent-elles s'y préparer ?

Le groupe Facebook possède donc déjà un atout indéniable dans la conquête de ce nouvel univers virtuel : son casque de réalité virtuelle Oculus. L'entreprise devrait bientôt en présenter une nouvelle version, plus perfectionnée (et chère) que l'Oculus Quest 2. Les ingénieurs de la holding travaillent également à mettre au point des logiciels visant à créer des avatars réalistes, un incontournable pour que les utilisateurs puissent "réellement" naviguer dans des environnements virtuels. Mark Zuckerberg a aussi mis l'accent sur la nécessaire interopérabilité entre les plateformes et les "mondes" créés pour que les utilisateurs puissent, par exemple, créer un vêtement en réalité virtuelle dans un espace et s'en servir dans un autre.


A l'avenir, il devrait être possible de passer des appels sur Messenger en réalité virtuelle.

Nouvelle marque, nouvelle vie ?

Le changement de nom intervient au moment où le groupe Facebook est dans la tourmente, à la suite d'une panne mondiale le 4 octobre et des révélations de deux lanceurs d'alerte. L'entreprise est notamment accusée de faire passer les profits avant la modération des contenus et le bien-être des utilisateurs (la santé mentale des adolescents, notamment).

Le groupe s'est également doté d'un nouveau logo : un 8 horizontal, symbole de l'infini, mais légèrement déformé pour évoquer le " M " de Meta.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande