Recherche
Se connecter

Infographie Quelles sont les applications d'IA préférées des marketeurs?

Publié par le

De la solution d'intelligence artificielle plébiscitée aux budgets consacrés, en passant par les freins au développement de l'IA : l'étude réalisée par Golem.ai réalise un état des lieux de l'utilisation de l'intelligence artificielle par les marketeurs.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

L'intelligence artificielle poursuit sa percée dans les pratiques marketing. Si le sujet demeure phare en 2018, les connaissances des marketeurs en la matière sont néanmoins disparates, note Golem.ai, à l'origine d'une étude "état de l'art" sur l'IA, dévoilée le 9 octobre. Ainsi, pour une grande majorité des professionnels du marketing (71 %), le sujet de l'IA est abordé dans leur cadre professionnel et seulement 14 % n'en ont pas ou très peu entendu parler. Pour autant, 42 % des répondants estiment en avoir une connaissance moyenne, 30 % une bonne ou très bonne connaissance et 29 % être insuffisamment informés.

Quelle est l'IA la plus populaire ?

L'IA la plus familière des marketeurs, et donc la plus utilisée, est le Machine Learning (53 %), suivi du traitement du langage automatique (41 %) et du Deep Learning (39 %). Certaines IA restent encore très confidentielles, à l'intar de l'IA explicable, méconnue de 87 % des interrogés et le Computer Vision - 68 % des répondants ignorent ce que c'est.

Les marketeurs qui ont implémenté une solution d'IA, ou qui s'apprêtent à le faire, cherchent en premier lieu à améliorer l'UX et le ciblage : 75 % veulent améliorer l'expérience client, 70 % personnaliser ou individualiser les messages et 65 %, comprendre les comportements des consommateurs. Les opérations de traitement des data sont aussi privilégiées : 61 % des interrogés souhaitent grâce à l'IA davantage exploiter les données des réseaux sociaux et 60 % traiter plus de données. En dernière position les marketeurs placent l'usage de l'IA pour le prédictif (prédire les comportements d'achat et détecter les futures tendances de consommation : 45% pour chacun)

Les outils dotés d'IA les plus utilisés sont les chatbot (40 %), la datavisualisation (31 %), l'analyse de texte (26 %), les objets connectés (26 %) et les assistants virtuels vocaux (23 %). D'ici à 2 ans, les marketeurs interrogés affirment qu'ils auront implémenté les chatbot (74 %), les outils d'analyse de texte (60 %), la data visualisation (59 %) et les assistants virtuels vocaux (54 %).

Des impacts positifs sur leur travail

La perception de l'IA en marketing est plutôt positive. 71 % estiment que l'IA va permettre d'être plus performant et fiable (grâce à ses capacités d'analyse et de prédictif). 67 % estiment que l'IA va permettre de créer de nouveaux produits/services. 59 % qu'elle va libérer du temps en accomplissant des tâches sans valeur ajoutée à leur place. 52 % qu'elle va remplacer des emplois peu qualifiés. Les marketeurs ne sont que 25 % à être quasiment tout à fait d'accord avec le fait que l'IA va déshumaniser les rapports avec les clients/prospects.

Néanmoins, la percée de l'IA dans le quotidien des marketeurs est freinée par la culture d'entreprise (79 %), ainsi que par les coûts des solutions d'IA et par le manque de compétences techniques. 25 % des marketeurs voient aussi "le RGPD et autres réglementations" comme une entrave au développement de l'IA.

L'IA : Quels budgets ?

Malgré l'importance que les marketeurs accordent à l'IA, plus de 42 % n'ont pas encore bénéficié d'investissement dans cette technologie. 9 % des entreprises lui ont consacré un budget inférieur à 25 000€, 6 % un budget compris entre 25 000 à 50 000€, 5 % de 50 000€ à 100 000€, 3 % de 100 000€ à 200 000€ et 12,5 % plus de 200 000€. Plus de 42 % des personnes interrogées ne savent pas si leur entreprise va investir dans l'IA. Néanmoins, pour les trois prochaines années, les budgets se répartissent ainsi : 15% moins de 25 000€, 7 % de 25 000€ à 50 000€, 6 % de 50 000€ à 100 000€, 3 % de 100 000 à 200 000€ et 14 % plus de 200 000€.

Méthodologie : Golem.ai, qui a développé une IA de compréhension du langage naturel explicable a interrogé près de 110 marketeurs pour comprendre quels enjeux l'intelligence artificielle représente pour eux. L'enquête a été réalisée du 1er juin au 10 septembre 2018.

Pour aller plus loin :

- 4 idées reçues sur l'intelligence artificielle

- L'intelligence artificielle au service du retail

- L'intelligence artificielle bouscule l'expérience client

- La publicité soigne les "adlergics"

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet