Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

VISION MARKETING AVEC ...Isabelle Wautelet

Publié par le - mis à jour à

Isabelle Wautelet, Senior Marketing Manager chez Twilio nous partage sa vision...

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Isabelle Wautelet et je suis Senior Marketing Manager depuis 1 an et demi chez Twilio, la plateforme leader de la communication dans le cloud. Je suis donc arrivée au moment du lancement de Twilio en France.

Cela fait plus de 20 ans que j’évolue dans des postes marketing pour des entreprises du secteur technologique telles que Salesforce, Box ou encore Genesys par exemple.

Ma passion est de comprendre et d’anticiper les comportements d’une audience, mais aussi les nouvelles manières de communiquer. En cela, l’année passée a été particulièrement dense, redéfinissant tous les modèles existants.

 

Comment as-tu vécu cette année si particulière de 2020 ?

D’un point de vue personnel, l’année 2020 a été bien entendu riche en émotions diverses et variées. Se sont succédés la peur, la frustration, un besoin de se recentrer sur soi et sur mes priorités. L’année passée a donc parfois été dure, mais je préfère toujours essayer de tirer du positif de n’importe quelle situation.

Dans la sphère plus professionnelle, il va sans dire que le chamboulement a été de taille sur la façon d’envisager les missions marketing. Notre monde a totalement changé, et le marketing n’a pas échappé à cette petite révolution. Plus de marketing physique, des évènements réalisés en tout virtuel, la question qui en est ressortie a été la suivante : comment se démarquer quand tout le monde se retrouve confronté à une situation commune ?

Revenir au tout digital a été une obligation, qu’il s’agisse du marketing ou plus largement. D’ailleurs une récente étude menée par Twilio montre que 44 % des organisations françaises estiment qu’elles auraient fait face à des pertes importantes de chiffre d'affaires sans la digitalisation de leur engagement client par exemple. L’investissement numérique a donc été une bouée de sauvetage.

Toutefois, comme tout le monde passe en digital, ma priorité a été de me focaliser sur le fond plutôt que la forme pour apporter du contenu qui soit (ultra) pertinent d’un point de vue marketing. Se différencier en tant que marketeuse se fait sur la qualité de ce qui va être délivré, l’objectif étant toujours d’apporter la petite chose en plus. Être plus pertinent, et nourrir l’audience : deux éléments clés quand on sait que cette dernière, plus volatile, peut se déconnecter quand elle le souhaite. C’est cette méthode qui m’a permis de faire la différence en 2020.

 

Quel a été ton meilleur projet cette année ?

Le projet qui m’a particulièrement marquée cette année est lié directement à cette pertinence du contenu et a été la création d’un livre blanc collaboratif avec EBG, le 1er Club de l’Innovation Digitale. En réalisant ce livre blanc, l’objectif était de faire un état des lieux de l’engagement et de la relation client dans le prisme COVID-19. L’année 2020 a rebattu les cartes et nous avions besoin de réaliser une photographie à un instant T pour voir quels étaient les changements qui étaient en train de se produire dans notre société en raison de la pandémie.

Cet ouvrage a permis de regrouper plusieurs retours d’expériences, ainsi que des tribunes libres, de la part de 10 annonceurs et experts marketing sur le sujet, en abordant notamment la problématique des canaux de communication à adopter (traditionnels et nouveaux).

J’ai pu travailler à promouvoir ce livre blanc à travers des moyens de communication numériques tels qu’un webinar ou encore une landing page dédiée. Un beau projet collaboratif donc !

Comment vois-tu le métier de Marketeur en 2023 ?

C’est une vaste question, mais il est plus facile d’envisager notre activité à l’horizon 2023 plutôt qu’à l’échelle 2021 qui reste assez floue. Face à une crise sanitaire d’ampleur, pour laquelle certes nous avons certaines solutions, mais pas toutes, il est certain que les changements réalisés vont perdurer au moins en partie. Toutefois, nous allons revenir à une certaine normalité, et le monde de demain prendra une forme hybride.

Pour les marketeurs, cela va se traduire en partie par un retour sous certaines formes à un marketing traditionnel, avec le retour très attendu de la part de nos clients et prospects des événements physiques qui pourront échanger à nouveau dans le monde réel. La communication et la promotion ne seront plus les mêmes, du fait des conditions sanitaires, mais on reviendra à une certaine normalité au niveau du marketing physique - . 

Sur le plan numérique, la pandémie a généré un basculement rapide vers le tout Internet. Mais il faut envisager le marketing digital de demain de manière plus multicanale, plus varié et plus agréable à consommer pour les clients. Les interactions seront de plus en plus fortes entre les clients et les marques, processus qui a déjà démarré par ailleurs. Cela va d’ailleurs s’accélérer avec une croissance massive d’utilisateurs faisant la publicité de produits via les réseaux. Il faut donc être présent sur une multitude de canaux, et prendre en compte les nouvelles formes de communication qui percent, telle que la voix (Clubhouse en est le parfait exemple).

Par ailleurs, la crise que nous avons vécue nous a poussés à vouloir reproduire le monde réel dans la sphère virtuelle pour recréer du contact.  En faisant cela, nous nous sommes aperçus qu’il est possible d’obtenir des expériences augmentées virtuellement. C’est donc une tendance qu’il faut continuer de prendre en compte pour les professionnels du marketing à l’avenir.

Enfin, la personnalisation et le niveau d’exigence doivent rester les priorités. La crise a accéléré la mise en place de pratiques à destinations des clients, et ces derniers n’en sont que plus exigeants dorénavant.

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage. Pourquoi lui/Elle ?

Charlotte Millet, Field & Partner Marketing Manager chez ServiceNow est extrêmement dynamique et créative et elle sera une très bonne experte pour partager sa vision !