Recherche
Magazine Marketing
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

VISION MARKETING AVEC ... Alexandre COURBIN

Publié par le - mis à jour à

Alexandre COURBIN, Marketing Manager, chez calldesk nous partage sa vision...

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Alexandre Courbin, Marketing Manager chez Calldesk, le pionnier européen des voicebots pour les services clients. J’ai commencé ma carrière dans le conseil en stratégie au BCG, avant de basculer dans le monde des start-ups. Après trois ans en tant que Business Developer puis Marketing Manager B2B chez Seekube, j’ai rejoint calldesk en Mai 2019.

 

Comment as-tu vécu cette année si particulière de 2020 ?

Je l’ai principalement vécue… De chez moi ! Les mesures sanitaires nous ont poussés à passer au 100% télétravail pendant 8 de ces 12 derniers mois. La motivation des équipes est restée intacte, mais nous avons aussi dû affronter de véritables défis RH pour parvenir à maintenir la cohésion du groupe et onboarder les nouvelles recrues à distance. 

Plus généralement, j’ai constaté de profondes évolutions dans le monde de la relation client. Des secteurs qui étaient jusque-là très fermés à l’automatisation intègrent désormais le sujet à leur feuille de route, qu’il s’agisse d’acteurs de la banque, du retail ou des télécom. La demande était déjà importante dans l’assurance, l’énergie et la logistique, donc je dirais qu’on est dans une véritable phase de maturation du marché. Les crises sont toujours l’un des terreaux les plus fertiles au développement de nouvelles innovations.  

 

Quel a été ton meilleur projet cette année ?

Jusque début 2020, une grande part de notre stratégie de branding et d’acquisition reposait sur la participation à des salons et événements physiques. La crise nous a aussi obligés à nous réinventer, et à investir beaucoup plus massivement dans les canaux digitaux, moins onéreux mais plus concurrentiels. Nous avons trouvé la solution grâce au développement d’un réseau de partenaires avec lesquels mettre en place des actions communes, notamment les Journées Digitales de la Relation Client qui ont lieu deux fois par an et rassemblent plusieurs milliers de participants. Nous préparons actuellement la 3ème édition qui aura lieu le 27 Mai. 

 

Quelles seront tes priorités, tes gros challenges en 2021 ? Comment vois-tu le métier de Marketeur en 2023 ?

Le principal challenge de notre métier est la surabondance d’informations à laquelle nous sommes tous confrontés au quotidien. L’attention est une ressource précieuse, et il est de plus en plus difficile de la mériter. Je pense que le marketing va devenir de plus en plus technique, avec une utilisation croissante de l’automatisation pour gagner du temps sur les tâches répétitives. Mais ce volet purement “quantitatif” n’a pas de sens s’il n’est pas accompagné d’une stratégie de branding solide, la seule à même de créer une connexion émotionnelle avec les clients et prospects. En gros, il faut mériter l’attention des personnes à qui l’on veut parler, plutôt que les inonder de sollicitations sans valeur pour eux. 

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage. Pourquoi lui/Elle ? 

Je poke Anne-Carole Coen, la CMO de Swile, avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger il y a quelques semaines. Swile a vraiment placé la barre très haut en termes de croissance et d’originalité. Leur stratégie est un exemple brillant de comment les recettes du B2C peuvent être appliquées au B2B, et c’est réellement rafraîchissant de voir des entreprises qui font les choses différemment et arrivent à se démarquer.