Vidal-Fleury accroît ses ventes à distance grâce au courrier

Publié par le - mis à jour à

La maison de vin Vidal-Fleury, dans la Vallée du Rhône, a pour double objectif de recruter de nouveaux clients, tout en fidélisant ceux déjà acquis. En choisissant Maetva comme partenaire, Vidal-Fleury relance ses ventes à distance, notamment par l’envoi de courriers publicitaires.

  • Imprimer

Plus ancienne maison de vin en activité de la Vallée du Rhône, Vidal-Fleury élabore des vins de renommée internationale. Mais pour Guy Sarton du Jonchay, directeur et oenologue de Vidal-Fleury, hors de question de se reposer sur ses lauriers. C’est pourquoi il a fait appel aux services de Maetva, agence de marketing et experte de la vente à distance. “Nous avons pour objectif de redynamiser les ventes par correspondance auprès des particuliers, d’accentuer l’acquisition de nouveaux clients mais également de renforcer la fidélisation”, annonce Guy Sarton du Jonchay.

 

La communication papier, vecteur d’émotions et de ventes

Dès lors, Maetva conçoit pour la maison Vidal-Fleury des mailings, présentant les produits avec bon de commande, mais surtout incluant des contenus de storytelling : historique de la société, personnalités emblématiques de la maison, mise en scène des vins… “Nous ne sommes pas dans la communication ‘bling bling’. Notre philosophie est de placer l’humain en premier. C’est donc ce qui ressort de nos courriers”, affirme le dirigeant-œnologue. Et ce dernier de préciser : “Le produit que nous vendons - du vin - reste avant tout un produit-plaisir. Aussi, nous avons souhaité des communications dont le fond est accessible aussi bien aux amateurs qu’aux plus néophytes, offrant la possibilité à chacun de découvrir notre univers, de comprendre notre démarche. Ce qui constituait une attente forte de la part de nos clients.

Les communications pensées par Maetva font mouche auprès des contacts clients et prospects de Vidal-Fleury, et portent rapidement leurs fruits. Depuis, les ventes aux particuliers de Vidal-Fleury ont plus que doublé, et devraient à terme représenter plus du tiers de son chiffre d’affaires, et devenir ainsi l’un des piliers de sa stratégie commerciale. “Il existe pour nous un vrai potentiel avec le développement de la vente par correspondance, d’autant plus dans le contexte actuel, le secteur de la restauration et des cavistes étant aujourd’hui très perturbé”, souligne Guy Sarton du Jonchay.

 

Une stratégie omnicanale

Les envois de courriers ne sont pas les seuls médias employés pour relancer les ventes et dynamiser la clientèle. “Nous avons engagé Maetva dans le cadre d’un projet global, omnicanal, visant également la refonte de notre site, une communication digitale ainsi que des supports papier pour nos événements”, explique encore Guy Sarton du Jonchay.

Actuellement, Maetva travaille à la réalisation d’une plaquette commerciale, en version papier pour le caveau et les salons, et en version digitale pour des emailings notamment. Enfin, en 2021, le plan de communication prévoit également l’envoi de newsletters.

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !

Autres articles proposés