Sicovad recourt aux codes du luxe pour ses imprimés publicitaires

Publié par le - mis à jour à

Syndicat dédié à la collecte des déchets pour une centaine de communes vosgiennes, Sicovad élabore des campagnes de communication originales. L’une des dernières en date emprunte aux codes du luxe pour mettre en avant les sacs de tri. Retour d’expérience.

  • Imprimer

Ce n’est pas parce l’on parle de poubelle que l’on doit négliger ses courriers publicitaires ! C’est la réflexion de Sicovad, syndicat vosgien dédié à la collecte des déchets de 112 communes. “Malgré un sujet peu glamour, nous avons pris le parti de sortir des sentiers battus, et de toucher nos 160 000 usagers par des campagnes au ton piquant, décalé et humoristique”, raconte Ludovic Varnier, responsable communication du syndicat.

 

C’est ainsi qu’à l’automne 2020, le Sicovad n’hésite pas à emprunter les codes du luxe et de la haute couture pour réaliser des imprimés publicitaires originaux. Photos haute définition en noir et blanc, mannequins sur leur trente-et-un, immeubles haussmaniens, voiture de collection, fauteuils en cuir... et rouleau de sacs poubelles jaunes ! Le tout apposé de ce slogan : “Le sac jaune est à la mode, mais trier n’est pas du luxe !”

                                                                          

Tous les habitants des communes concernées ont reçu ce courrier publicitiaire dans leur boîte-aux-lettres, accompagné de deux rouleaux de sacs poubelles jaunes”, précise Ludovic Varnier.

 

L’objectif : interpeller et sensibiliser la population avec un imprimé publicitaire original, couplé d’affichages et de posts sur les réseaux sociaux. “Les retours ont été très positifs, de la part des professionnels de la communication comme de la part des habitants, dont certains nous ont même demandé des affiches”, se félicite le responsable communication. Et il ne s’agit pas d’un simple coup de com pour Sicovad, qui orchestre ces campagnes décalées deux à trois fois par an. “Ces envois courrier, souvent liés à la distribution des magazines des collectivités, sont devenus des rendez-vous attendus pour certains de nos usagers”, conclut Ludovic Varnier.   

 

A découvrir également : L’infographie sur le courrier et la communication locale

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !

Autres articles proposés