Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le courrier publicitaire, relais de l’Influence Marketing

Publié par le - mis à jour à

L’Influence Marketing, c’est faire porter sa marque par des influenceurs sur les réseaux sociaux. Non loin de se limiter à la sphère digitale, ces campagnes de plus en plus adoptées par les marques peuvent accroître leur potentiel en s’appuyant sur des déclinaisons papier.

  • Imprimer

 

Pourquoi, à l’heure du multicanal, l’Influence Marketing se restreindrait aux seuls réseaux sociaux ?”, interpelle Nathalie d’Isanto, directrice du courrier publicitaire au sein de La Poste. L’Influence Marketing, cette discipline qui consiste à faire parler de sa marque et de ses produits par des influenceurs - des personnalités plus ou moins connues des réseaux sociaux, disposant d’une certaine notoriété au sein de leur communauté -, a en effet tout à gagner à être repensé hors des limites d’un écran d’ordinateur ou de smartphone. “De ces campagnes initiées sur les réseaux sociaux naissent des contenus, qui peuvent être valorisés, comme tous les autres, par le prisme du multicanal, et donc via le courrier publicitaire”, assure Nathalie d’Isanto.

 

Bénéficier du pouvoir du papier

82% des Millenials apprécient recevoir du courrier ; tout le monde a une boîte-aux-lettres, et la population n’a jamais passé autant de temps à domicile qu’aujourd’hui”, rappelle Nathalie d’Isanto. Autrement dit, les annonceurs ont une carte maîtresse à jouer : celle d’intégrer le média papier à leur campagne d’Influence Marketing.

Comment ? En intégrant le contenu d’un influenceur dans un courrier publicitaire : photo, capture d’écran, catalogue, album, mais aussi renvoi vers une vidéo par le biais d’un QR Code. “Dans le cadre du lancement d’un rouge-à-lèvres, une marque de cosmétique peut faire appel à des macro influenceuses, en les invitant à la soirée de lancement. Celles-ci profitent de la soirée pour réaliser des posts sur les réseaux sociaux, et peuvent ensuite proposer d’envoyer un mini-album photo des meilleurs moments de la soirée aux followers qui le souhaitent, et, pourquoi pas, en y ajoutant un bon de réduction. Un excellent moyen de se constituer une base de données de futures clientes”, donne comme exemple Nathalie d’Isanto. L’idée est donc de détecter des leads, permettant ensuite de cibler finement et efficacement de futurs actions commerciales et marketing.

 

Le courrier mis en scène sur les réseaux

Dans l’autre sens, le digital peut aussi décupler les effets d’un courrier publicitaire. En effet, celui-ci peut être relayé sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire des influenceurs. En postant l’image d’une carte reçue dans sa boite-aux-lettres sur Instagram, la photo d’un catalogue papier qui sera ensuite relayée dans une storie Facebook, une vidéo d’échantillon reçu par courrier et diffusée sur TikTok… Les combinaisons sont infinies. Il suffit, pour la marque, d’envoyer des courriers publicitaires originaux, qui marqueront suffisamment les esprits pour faire le tour des influenceurs et de leurs followers.

Ces échanges entre média courrier et réseaux sociaux créent une boucle vertueuse, mêlant efficacement les contenus d’influenceurs et d’utilisateurs”, conclut Nathalie d’Isanto.  

 

La Poste et l’agence Wôo, nouveaux partenaires

La Poste s’est associée à l’agence spécialisée dans l’Influence Marketing Wôo, proposant une dizaine d’offres qui mixent courrier et influence, pour des marques BtoB ou BtoC. Une rencontre fructueuse entre le monde du courrier et celui du digital depuis octobre 2020.

Quelques chiffres…

=> 4 consommateurs sur 5 achètent des produits vus et recommandés via les réseaux sociaux

=> Depuis 2016, le marketing d’influence croît de 56% par an

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !