Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le catalogue 3 Suisses renaît de ses cendres

Publié par le | Mis à jour le

Alors que son édition avait été interrompue en 2014, le fameux catalogue des 3 Suisses reprend du service depuis 2018. Remis au goût du jour, il retrouve une place de choix parmi la clientèle.

  • Imprimer

Une madeleine de Proust. Voici ce que représente le catalogue des 3 Suisses pour Karine Schrenzel, fondatrice de ShopInvest, qui a racheté le VADiste en 2018. L’une de ses premières actions en tant que nouvelle directrice de la marque est forte : relancer l’édition du fameux catalogue, stoppée depuis 2014. “Cela a vraiment été un souhait de sa part que de le faire renaître, car, pour elle comme pour beaucoup de personnes, le catalogue évoque des souvenirs prégnants, symbole attachant d’une marque patrimoniale”, raconte Marine Pardo, responsable communication des 3 Suisses.

Il faut dire que les origines du catalogue remontent à loin, avec une toute première version d’un catalogue de vente de laine en 1932, et, en 1949, la toute première édition du catalogue “mode” des 3 Suisses. Tout au long de son parcours, il innove et surprend : version en couleur, partenariat avec des grands couturiers, collaboration de designers de renom…et investit Internet et les Smartphone.

 

Des nouveautés et des tests

Pour sa renaissance, le catalogue des 3 Suisses fait peau neuve. “Son format est plus petit, compte une centaine de pages, et se veut plus inspirationnel", explique Marine Pardo. Il ne s’agit pas d’éditer, comme à l’époque, la totalité des articles proposés à la vente, mais de susciter des envies, de présenter des nouvelles collections, de renouer par un lien physique avec les clientes, et, enfin, d’actionner le levier print-to-web.

Nous sommes également attentifs, pour cette nouvelle version, à son coût écologique, en optant pour du papier recyclé et des modes de livraison verte”, précise encore Marine Pardo.

Quant au ciblage, trois pistes sont empruntées. Tout d’abord, celle du fichier des clients historiques, qui peuvent prendre commande par retour papier, par téléphone (option la plus courtisée pendant les confinements), ou encore se rendre sur le site web de l’enseigne. Le deuxième ciblage est celui du catalogue ‘on demand’, qui, disponible en version digitale, peut être commandé dans sa version papier sur demande. “Nos 20 000 exemplaires à disposition sont tous partis en 4h seulement !”, raconte Marine Pardo. Enfin, le catalogue est également inséré dans certains colis de commandes d’autres marques du groupe ShopInvest, dans une logique de cross-selling.

Nous sommes encore en phase de test & learn sur le relancement du catalogue. En tous cas, nous sommes ravis de renouer avec ce support, de même que nos clientes, et les marques qui peuvent profiter de cette belle visibilité”, conclut Marine Pardo.

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !