E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

10 BONNES RAISONS DE (RE)TRAVAILLER VOTRE MARQUE

Publié par le - mis à jour à

Les marques sont partout et n’ont jamais eu autant d’influence ! Enfin considérées comme stratégiques, elles demandent une attention soutenue. Aussi, voici 10 bonnes raisons de repenser votre stratégie de marque.

  • Imprimer

1 Vous n’avez pas de plateforme de marque.

La plateforme de marque est à la fois une méthode et un outil. Travailler sans plateforme de marque (et donc sans cadre, ni cap) expose l’entreprise à des risques majeurs : boulimie tactique pour pallier l’absence d’orientations claires, fuite des talents, incohérence des messages et des actions, affaiblissement de la valeur de marque…

2 Vous repensez votre stratégie

La plateforme de marque est l’indispensable socle stratégique pour fédérer les énergies autour de votre projet, de votre stratégie. Donner du sens et de la force aux messages émis, périmétrer le champ d’investigation de votre R&D, accroître la compétitivité de vos équipes commerciales…

3 Votre plateforme de marque a plus de 5 ans.

En 5 ans, le monde a profondément changé. La société a été traversée par des événements majeurs (crises politiques et sociales, conflits géopolitiques, dérèglements climatiques, épidémies mondiales et confinements, mouvement #metoo et libération de la parole de femmes, innovations technologiques…) Autant de sujets qui impactent de près ou de loin votre entreprise. Comment votre marque s'est-elle emparée de ces sujets, quelle réponse, quel point de vue éclairant, rassurant apporte-elle ? Quelles actions mène-t-elle ?

4 Vous menez une opération de croissance externe, vous fusionnez.

Si la réussite n’est pas toujours au rendez-vous, c’est que les facteurs qui mènent à l’échec sont nombreux :  ambition démesurée, potentiel mal estimé, business plan mal fagoté…et parmi eux, les facteurs CULTURELS. Ils sont souvent traités à la marge, or,  la culture des entreprises, leur histoire, leurs identités résistent souvent aux fusions. Travailler sa marque, c’est mieux accueillir et donner des repères communs à tous ( architecture, identité, valeurs, culture...)

5 De nouveaux acteurs émergent sur votre marché

Nul n’est à l'abri de l’arrivée d’acteurs aux business modèles disruptifs, aux investissements média survitaminés. Détenir une expertise “historique” n’est plus une garantie business. Les “disruptifs” changent les règles sur un marché établi, entraînant une transformation de la chaîne de valeur. Alors, réagir ou périr, attaque ou défense ?

6 Votre terrain de jeu change (technologie, réglementation, environnement…)

Confronté à des changements majeurs et durables, comment formuler une nouvelle proposition de valeur ?
Portez un nouveau regard sur votre métier, sur vos offres…sur votre marque.

7 La valeur de votre marque s’érode, votre business aussi.

Combien de marques sont mortes d’avoir abandonné leurs clients.
Un ré-axage stratégique de la marque autour des publics s’impose ! Il est temps de remettre de l’attention et de l’émotion.

8 Vous ne parvenez pas à recruter les talents dont vous avez besoin, ou à les conserver.

Puisque la guerre des talents est déclarée, ayez un plan d’attaque. Dotez-vous d’une marque employeur qui ait de la résonance auprès de ceux que vous avez ciblés. Un sujet structurant au carrefour des RH, de la com…et de la Direction Générale.

9 Votre marque n’est plus alignée avec son temps

Quand elles ne correspondent plus à leur époque, les marques se vident de substance, de sens et se momifient : leur place est alors au musée.
Re-oxygénez votre marque, ré-énergisez-là, elle vous le rendra.

10 Vous avez fait le job, mais la greffe n’a pas pris !

Votre marque, c’est comme une belle voiture, pour la conduire, mieux vaut avoir les clefs…sinon, elle reste au garage !  Une nouvelle stratégie de marque se partage, s’explique. N'oubliez pas de mettre en place une démarche de cascading et d’appropriation auprès de vos premiers ambassadeurs (collaborateurs, partenaires, clients, influenceurs…)

Eric Tobianah, Directeur du planning stratégique,
Margot Cathary, Planneuse stratégique senior chez Mademoiselle Scarlett

 

La rédaction vous recommande