E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Woop renforce sa stratégie pour "le dernier kilomètre"

Publié par le - mis à jour à
Woop renforce sa stratégie pour 'le dernier kilomètre'

Woop complète sa stratégie dans la livraison pendant le dernier kilomètre et travaille désormais avec Urby. La société multiservice, mettant en avant le transport urbain écologique du dernier kilomètre, utilise des véhicules à faible niveau d'émissions et des vélos cargos.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec Urby, Woop conforte sa démarche vers un commerce plus responsable. Ce mois de février marque l'arrivée sur la plateforme Woop d'URBY. Déjà implantés dans 22 métropoles françaises, les services Urby reposent sur la mutualisation et l'optimisation des livraisons. À la clé, moins de pollution et moins de congestions des centres-villes. L'intégration de ce nouvel acteur illustre parfaitement la démarche menée par Woop pour participer à un commerce engagé et plus responsable. Avec l'explosion de l'e-commerce, les livraisons de colis en ville sont en constante augmentation (+10 % par an). La question du dernier kilomètre et de l'accès des marchandises aux centres urbains est donc cruciale. Woop porte dans son ADN cette volonté d'avoir un impact positif pour son écosystème et pour la planète.

Grâce à sa plateforme, la start-up accompagne les entreprises dans une supply chain plus durable, en leur permettant d'adopter des solutions limitant leur impact carbone. Concrètement, Woop intègre à son réseau de nombreux transporteurs éco-responsables exploitant des flottes de véhicules 100 % décarbonés. En les choisissant, les retailers peuvent significativement réduire l'impact carbone de leurs livraisons. Second levier : la solution de planification et d'optimisation de tournées Mapotempo by Woop, qui permet de réduire de 23 % les distances parcourues pendant les livraisons. Enfin, Woop permet à ses clients de déployer simplement des dispositifs de ship from store, c'est-à-dire la livraison directement depuis le point de vente. Chaque magasin devient ainsi un mini-entrepôt qui reçoit, prépare et expédie les commandes en s'appuyant sur son stock propre. Cela permet notamment de réduire les distances de livraison et donc de limiter la pollution dûe au transport.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande