Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Dealabs s'essaye aux NFT dans le cadre d'une opération communautaire

Publié par Clément Fages le - mis à jour à
Dealabs s'essaye aux NFT dans le cadre d'une opération communautaire

Dans le cadre de l'opération promotionnelle "La Chasse aux Rennes Enflammés", Dealabs, plateforme communautaire d'échange de bons plans, a amélioré ses performances en récompensant certains utilisateurs via des NFT.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Cela fait plusieurs années que nous organisons l'opération La Chasse aux Rennes à l'approche de Noël, de Pâques ou de Halloween. Le principe est de récompenser les utilisateurs du site qui collectent pendant leur navigation des "Rennes Enflammés", qui apparaissent de façon aléatoires à l'écran", explique Médéric De Buyer, co-fondateur de Dealabs, le site d'échange de bons plans qui rassemble 1,3 million de membres. Une fois qu'ils obtiennent trois Rennes identiques, ces derniers peuvent les échanger contre des lots. Ils peuvent aussi échanger entre eux les "Rennes" collectés afin d'obtenir les combinaisons souhaitées. "Cela permet de créer du lien entre les membres, et de présenter la force de la communauté aux nouveaux inscrits, tout en poussant tous les utilisateurs à passer du temps sur la plateforme pour collecter les Rennes."


Via l'opération, Dealabs récompense ainsi les utilisateurs les plus engagés : lors de la dernière " Chasse aux Rennes Enflammés " du 7 au 13 avril, Dealabs a offert aux utilisateurs 500 prix différents dont la valeur totale s'élevait à 8 500 euros. Un petit investissement au regard des performances enregistrées sur le site lors de cette dernière édition : 1,63 million d'utilisateurs ont "chassé" lors de la campagne, soit une hausse de 20,4% du trafic par rapport à la semaine précédente. 6044 bons plans ont par ailleurs été partagés (+54,4%), tandis que les achats réalisés via Dealabs ont augmenté de 34,3%. Surtout, la communauté a échangé 125 234 messages, en hausse de 104,3% ! Enfin, Dealabs indique que, sur les cinq dernières éditions de "La Chasse aux Rennes Enflammés", les nombres d'offres et de messages échangés par la communauté ont plus que doublé par rapport aux cinq éditions précédentes, alors que le nombre d'utilisateurs augmentait de plus de 85%.

3 NFT inédits lancés par Dealabs

Cette année, la grande nouveauté réside dans le fait que la plateforme a glissé parmi ses lots trois surprises, sous la forme de NFT Dealabs représentant des Rennes collectors, qui ont été offerts à trois gagnants tirés au sort. "Cela fait plusieurs années que nous sommes en réflexion autour des usages de la blockchain, sans pour autant trouver une application où cette nouvelle technologie est véritablement incontournable. Jusqu'à ce que le sujet des NFT s'impose en ce début d'année. Nous avons saisi l'occasion pour faire parler de cette édition de "La Chasse aux Rennes Enflammés", mais aussi pour sonder notre communauté à ce sujet. Les lots NFT sont d'une valeur dérisoire par rapport aux autres lots à gagner, pourtant, nous avons vu que nos membres étaient très attachés à Dealabs et qu'ils étaient enthousiastes à l'idée d'avoir un objet collector en leur possession !", se réjouit Médéric De Buyer, qui regrette néanmoins de ne pas avoir proposé aux heureux élus des versions physiques des cartes collectors. "Cela peut manquer auprès des gens qui ne sont pas forcément amateurs de crypto-monnaies et de NFT. Néanmoins, nous ne sommes qu'au début de nos réflexions, et nous pouvons imaginer inclure cette mécanique plus globalement dans "La Chasse", notamment quand les utilisateurs échangent les "Rennes" collectés."

Dealabs a accompagné les gagnants les moins familiers des NFT dans la création d'un crypto-wallet permettant de récupérer leur lot, tout en les guidant sur leur droit vis-à-vis de ces actifs numériques : "Nous ne leur interdisons pas de revendre leur NFT. Nous n'avons d'ailleurs aucun intérêt là-dessus, puisque nous ne récupérons que 0,01% du prix sur chaque revente. Il sera intéressant de voir à quel prix nos NFT peuvent se revendre", s'amuse le co-fondateur, qui se réjouit de voir que tous les NFT ont été réclamés par les gagnants. "Nous avions fait trois NFT originaux sur nos neuf marchés, soit un total de 27 NFT. Nous ne savons pas exactement quel impact ont eu ces NFT dans le succès de l'opération : nous avons observé des indicateurs plus qualitatifs que quantitatifs. En la matière, la réaction de la communauté a été exceptionnelle", conclut Médéric De Buyer.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande