E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Le producteur de vin sans alcool Le Petit Béret se lance dans l'oenotourisme

Publié par le - mis à jour à
Le producteur de vin sans alcool Le Petit Béret se lance dans l'oenotourisme

Comment proposer aux consommateurs une expérience enrichie quand on vend du vin (sans alcool) ? En faisant vire à ses clients une expérience inédite. Exemple avec le Petit Beret qui dévoile, en exclusivité, à Marketing Magazine son projet de se lancer dans l'oenotourisme.

Je m'abonne
  • Imprimer

Confronté à des difficultés de positionnement en rayon et à un certain scepticisme des distributeurs français, Le Petit Béret peine à organiser des dégustations et des animations terrain pour faire découvrir ses vins et bières sans alcool. Si l'entreprise fait beaucoup de marketing digital avec des masterclasses sur les réseaux sociaux, elle réalise peu d'actions en magasins.

Dégustations royales

Et pour cause ! La gamme (4 bières, 3 effervescents, 10 vins - rouge, rosé, blanc), est principalement vendue en ligne ou auprès de cavistes et de restaurateurs. En retail, elle est seulement présente chez Carrefour, au niveau national, en petites et grandes surfaces.

" C'est compliqué pour une startup d'organiser des événements marketing avec la grande distribution car les process sont longs et fastidieux. En plus, il n'existe pas vraiment de rayon sans alcool, nous trouvons difficilement notre place dans les linéaires " constate Fathi Benni, co-fondateur avec Dominique Laporte de l'entreprise biterroise en 2015.


Pour contourner ce dilemme et changer d'échelle, la startup a littéralement acheté en 2021 un domaine, le château Milhau, à Saint-Chinian, dans le Languedoc, en plein coeur d'un des plus prestigieuse AOC française. " C'est le premier château sans alcool au monde, il ouvrira ses portes en juin 2022. Nous espérons accueillir 15 000 visiteurs dès cet été et leur faire découvrir nos processus de fabrication et bien sûr, nos produits " poursuit le dirigeant, muet sur le montant de cet investissement qu'il a, assure -t-il, auto-financé.

Le mix expérience agricole et expérience bien-être

Avec cette acquisition, Le Petit Béret -3 millions de bouteilles vendues en 2021, soit une toutes les trois minutes - a enfin trouvé un lieu, ou plutôt un écrin, pour faire de la pédagogie produits. " On ne peut pas expliquer un savoir-faire tel que le notre sans en faire la démonstration. Nous allons organiser des dégustations et des parcours viticoles mais aussi proposer des visites de chais, des ateliers sur les méthodes de transformation ou les accords mets-vins. Ce sera aussi un lieu de repos et de relaxation avec une offre hôtelière de 12 chambres " annonce Fathi Benni, reconnu en 2019 par Vitisphère comme faisant partie des dix personnalités qui font bouger le monde du vin.


A la manière du groupe Les Sources Caudalie (cosmétiques et hôtel), Le Petit Béret mise à la fois sur une expérience agricole et une expérience bien-être. " Nous exportons dans 41pays et avons une belle clientèle étrangère. Le château sera aussi une occasion d'accroitre notre notoriété à l'international et de capitaliser sur l'oenosanté ". La startup, qui a réalisé 4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020, entend définitivement disrupter le marketing viticole avec cette approche client poussée et ses millésimes sans alcool.


A lire aussi

Retail experience : les 5 tendances à suivre en 2022




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande