L'innovation, toujours en phase avec le client

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Interview de Mathilde Guinaudeau, directrice du département Ipsos Marketing


Comment jugez-vous l'attitude des entreprises françaises par rapport à l'innovation?

Les entreprises montrent un réel dynamisme et l'innovation est perçue comme un relais de croissance. Toutefois, il faut admettre que ce que l'on appelle en règle générale innovation, ne se limite pas à de nouveaux produits sortis ex-abrupto des départements R & D. La majorité des innovations sont ce que l'on appelle des line extension (extensions de gammes). Cela présente un avantage pour les études car il est possible d'interroger des panels composés de clients par exemple. Enfin, tous les secteurs d'activité n'ont pas le même potentiel d'innovation, si bien que les rythmes et l'envergure des études peuvent varier.

Comment évoluent les demandes de vos clients par rapport à leurs innovations?

Plusieurs tendances se dégagent. Le canal mobile est de plus en plus utilisé car c'est un moyen de collecte non seulement efficace mais qui permet de rester au plus près du consommateur. En exploitant à la fois le phénomène communautaire et le mobile, il est possible non seulement d'échanger avec le consommateur, mais aussi de nourrir les études des échanges entre les consommateurs eux-mêmes. Globalement, nous pensons également que les entreprises ont beaucoup gagné en maturité et, par conséquent, en exigence par rapport aux études.

En quoi ces demandes impactent-elles vos offres et vos process?

Nous sommes amenés à repenser sans cesse nos pratiques. Pour répondre aux attentes de nos clients, nous pouvons par exemple soumettre un questionnaire le soir à des panels basés outre-Atlantique, pour proposer un décryptage dès le lendemain. Nos clients veulent tester un maximum d'idées très tôt dans le processus d'innovation afin de procéder par élimination et ne conserver que les idées les plus porteuses et ceux à tous les stades du processus d'innovation. Nous nous adaptons et proposons des analyses toujours plus opérationnelles, riches d'insights. La principale évolution dans notre pratique, c'est finalement la part de risque que nous prenons. Nous ne sommes plus simples fournisseurs de statistiques, nous nous impliquons dans l'innovation et sommes partie prenante des nouveaux projets.

< Lire le début de l'article en p.1.


Je m'abonne

José Roda

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Insights

Par Fiona Gentilleau

Keyrus, acteur en conseil de gestion de la performance notamment via la data et l'IA, propose une infographie sur les 5 tendances des bots en [...]