DossierLes instituts d'études en pleine tourmente

Publié par Catherine Heurtebise le

4 - BVA et Ifop tiennent la barre

Face à un marché difficile, les deux grands groupes doivent adapter cette année leurs méthodes de travail.

  • Imprimer

Avec le rachat des actifs de LH2 et des deux sociétés de mystery shopping, BVA devrait représenter un chiffre d'affaires d'environ 95 millions d'euros cette année. "Cela se passe bien pour l'instant mais 2014 va être l'année de l'intégration. Nous allons faire participer les quelque 470 personnes du groupe et apprendre à travailler ensemble", développe Gérard Lopez, président. Un chiffre d'affaires en croissance mais une année difficile pour l'Ifop, après des difficultés en 2011 et 2012: "Nous nous sommes redressés sur le derniers tiers de l'année mais le marché est dur, avec une très forte agressivité commerciale", constate son président, Stéphane Truchi, (qui réaffirme que l'Ifop n'est pas à vendre!) "Nous avons dû adapter nos méthodes, poursuit-il. Après quelques départs en 2012 liés à la perte d'un contrat, nous avons allégé notre structure de direction. Nous nous sommes repositionnés sur notre offre services: énergie, transport et banque/assurances/finances."


Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Insights

Par La rédaction

Borne tactile antibactérienne, masque purificateur d'air ou encore test à distance efficace, la crise du Covid-19 a inspiré les start-up dans [...]