Recherche
Se connecter

Ont-ils versé dans la "digital détox" cet été ?

Publié par le

Débrancher pendant les vacances... Un peu, beaucoup, complètement ? Nous avons posé la question à quelques acteurs de la planète marketing. Découvrez leurs réponses.

Je m'abonne
  • Imprimer
Rémy Oudghiri "La déconnexion est un état d'esprit"

Pour Rémy Oudghiri, directeur général adjoint de Sociovision, cet été fut :

" Cet été, en Allemagne, je suis tombé sur une interview dans la presse locale où un spécialiste de la randonnée de montagne affirmait : " vivre offline est devenu le nouveau luxe " . C'est un fait : les possibilités de se déconnecter sont aujourd'hui de plus en plus rares, même en vacances... Mais la vérité, c'est qu'il ne suffit pas de " débrancher " sa tablette ou de couper son téléphone pour se déconnecter. La déconnexion est un état d'esprit. Il faut parvenir à mettre le monde à distance. Pourquoi un tel geste ? Pour " se récupérer ". Car se déconnecter est avant tout un moyen de se reconnecter à soi-même, à ses proches, aux autres, au monde. C'est la raison pour laquelle, la " détox digitale " ne suffit pas, elle doit s'accompagner d'un complément : méditation, lecture, promenade, errance..."

Rémy Oudghiri est chroniqueur régulier pour Marketing. Il signe la rubrique Paradoxe Marketing. En 2013, il avait signé un essai "Déconnectez vous ! Comment rester soi-même à l'ère de la connexion généralisée " aux édition Arléa. Une invitation à la e-mesure plus qu'une charge anti net (Lire un extrait)

Lire (ou relire) ses chroniques :


La rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Etudes

Par La rédaction

Comment les clients perçoivent-ils les marques ? Comment toucher de nouveaux consommateurs ? C'est le défi à court terme pour les équipes marketing. [...]