Recherche
Se connecter

Selon Experian 84% des entreprises pourraient réduire le risque de fraude si elles étaient certaines de l'identité de leurs clients

Publié par le - mis à jour à
Selon Experian 84% des entreprises pourraient réduire le risque de fraude si elles étaient certaines de l'identité de leurs clients

La dernière étude d'Experian, menée auprès de 5 500 consommateurs et 500 dirigeants dans 11 pays, montre que la fraude en ligne est une préoccupation croissante dans le monde.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

6 entreprises sur 10 (63%) expérimentent des niveaux similaires ou supérieurs de pertes liées à la fraude en ligne par rapport à il y a un an et la plupart des entreprises (72%) considèrent la fraude comme une préoccupation croissante. C'est le constat de l'étude menée par Experian auprès de 5 500 consommateurs et 500 dirigeants dans 11 pays, qui montre également que les entreprises ont besoin de mieux identifier leurs clients pour combattre la fraude en ligne. Actuellement, la plupart des entreprises se montrent suspicieuses vis-à-vis de la prévention de la fraude, privilégiant la détection à la permission ou à la confiance : 71% savent qu'elles refusent plus de transactions qu'elles ne devraient. Ceci se traduit par des pertes commerciales, mais risque aussi de réduire la valeur sur le cycle de vie du client.

Les dirigeants d'entreprise reconnaissent que s'ils étaient plus précis dans l'identification des clients et s'ils évitaient de rejeter des transactions réelles, ils constateraient une augmentation de leur chiffre d'affaires. En fait, 84% des entreprises déclarent que la nécessité d'atténuer le risque de fraude pourrait être réduite si elles étaient certaines de l'identité des clients.

"Que ce soit au café du coin ou sur un site d'e-commerce, il est précieux d'être reconnu par ceux avec qui ont fait des affaires", estime Kathleen Peters, vice-présidente senior d'Experian en charge de la fraude et des identités. "La reconnaissance accroît la confiance, et la confiance c'est ce qui nous sécurise et nous protège. La confiance est la monnaie d'échange du commerce en ligne. La technologie est le vecteur qui rend ceci possible."

Enfin, les consommateurs attendent que le maximum soit fait pour protéger leurs informations et sécuriser leurs transactions. Près de 7 consommateurs sur 10 apprécient les protocoles de sécurité quand ils font des transactions en ligne, car cela les rassure. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils apprécient les procédures et les désagréments. Les stratégies les plus efficaces d'identité et de prévention de la fraude préservent la sécurité des utilisateurs sans nuire à leur expérience.




La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet