Recherche
Magazine Marketing

  • Imprimer

La Dataviz, une usine à Fake news ?

Publié par Jean-Jacques Manceau le | Mis à jour le

De l'information visuelle à la propagande, il y a un qu'un pas que l'on peut très vite franchir avec la Data visualisation ! Et c'est bien pour cela que la Dataviz est un de vos outils préférés !

Salut mes petits marketeux ! Alors que la campagne électorale bat son plein, une infographie de nos confrères de Libération a particulièrement retenu l'attention des experts de la data visualisation,

La dataviz en langage de petits marketeux !

C'est-à-dire la présentation de données de façon visuelle, afin de faciliter leur interprétation. Une technique dont on use et abuse allégrement dans les services marketing.

Mais pas que !

La preuve : En réponse à la proposition d'Emmanuel Macron de repousser l'âge de départ à la retraite à 65 ans, le quotidien Libération a affiché un graphique choc en Une, avec ce titre fracassant : A l'âge de la retraite, 25 % des pauvres sont déjà morts !

Infos ou Fake news ? Pas si simple ! Alors aujourd'hui mes petits marketeux on va s'intéresser aux pouvoirs magiques de la Dataviz !

C'est peu de dire que la Une de Libé a fait voir rouge les experts de la dataviz comme Denis Fonteneau chez JellyFish. Alors il a pris sa plus belle plume pour rappeler que, sous des airs scientifiques qui lui donnent une légitimité semble-t-il incontestable, une data visualisation est toujours un outil de communication commerciale (ou politique), soumis à des choix éditoriaux.

Et l'expert de montrer que pour mettre en scène l'information, les journalistes de Libération ont, par exemple, fait le choix d'un format vertical qui permet de faire ressortir plus fortement un contraste sur l'axe des ordonnées, soit ici l'inégale espérance de vie entre les pauvres et les riches !

Pas très « fair », les copains. D'autant que pour accentuer l'effet d'abymes, nos petits cocos de Libé, n'ont retenu que les données portant sur les hommes, oubliant au passage qu'un homme sur deux est une femme ! Et qu'en matière d'espérance de vie, les femmes, y compris les plus pauvres, sont bien mieux loties que les hommes !

Mieux, en ne retenant que les extrêmes, à savoir les 5 % les plus riches et les plus pauvres, ils ont même réussi à transformer une petite piste verte en descente olympique !

Bon, bref, vous l'aurez compris, de l'information visuelle à la propagande, il y a un qu'un pas que l'on peut très vite franchir ! Et c'est bien pour cela que la Dataviz est un de vos outils préférés, mes petits marketeux !

Il faut dire que la présentation sous forme visuelle d'une information offre une puissance inégalée. Selon le MIT, il suffit de 13 millisecondes à notre cerveau pour traiter une image. Et d'après les chercheurs de l'Université du Minnesota, les visuels sont traités 60 000 fois plus vite que les textes. La vision humaine a la même bande passante, le même taux de transfert de données, qu'un réseau informatique.

Sa sensibilité est 10 fois plus élevée que celle du toucher, et 100 fois plus que celle de l'audition ou de l'odorat. Pas étonnant que nous soyons sensibles aux attributs qui nous » sautent aux yeux comme la couleur, la saturation, la luminosité, la texture, ou encore la taille, la forme et l'orientation des graphiques.

Mais la grande force de la dataviz, c'est d'alimenter les fameux biais cognitifs, les schémas de pensée trompeurs conçus pour influencer et fausser les décisions des individus.

En ne sélectionnant que les données qui reflètent un point de vue préexistant, on joue ainsi sur le biais de confirmation. De même l'utilisation maline d'une variable confondante permet de jouer sur la confusion entre corrélation et causalité, le fameux « effet cigogne » qui établit une corrélation entre le nombre de nids de cigognes et celui des naissances humaines !

On pourrait aussi parler des biais liés au choix d'un mauvais échantillon, d'une sélection trompeuse de datas ou d'une mauvaise représentation ou encore du paradoxe de Simpson. C'est une théorie statistique qui révèle qu'un phénomène observé dans plusieurs groupes s'inverse lorsque ses groupes sont combinés.

Incroyable, non !

Allez mes petits marketeux, c'est tout pour aujourd'hui, n'hésitez pas à liker cette vidéo, à la partager et à vous abonner à notre chaîne Youtube. Salut mes petits marketeux !