Recherche
Magazine Marketing
  • Imprimer

Emmanuelle Dubois (Coinception) : "Un NFT doit être intégré à un dispositif marketing global"

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le

Tendance dans la tendance, les NFT attirent et intriguent autant, voire même plus que les crypto-monnaies. Ces tokens uniques, qui permettent de créer de la rareté en ligne et d'identifier un objet matériel, ou immatériel, dans la blockchain, intéressent artistes, spéculateurs et entreprises, qui trouvent de nouvelles sources de revenus, des moyens d'engager leurs fans ou plus simplement de profiter de l'exposition médiatique autour du sujet. Des enjeux marketing que maîtrise parfaitement Emmanuelle Dubois, fondatrice de l'agence de communication Ideactis, qui a lancé en mai dernier avec ses associés la startup Coinception, spécialisée dans la création de NFT pour les marques. Elle nous détaille les opportunités qui s'offrent aux entreprises en la matière et comment elle accompagne ses clients sur ce marché.

"NFT", c'est sans doute l'acronyme de l'année dans le secteur du marketing et de la com. Bousculant le marché de l'art, attirant les investisseurs et les spéculateurs, les tokens non fongibles font également tourner la tête des marques. Ancienne planneuse stratégique, fondatrice de l'agence de communication Ideactis et investisseuse en crypto-actif, Emmanuelle Dubois a vu émerger cette nouvelle tendance marketing et les opportunités qu'elle recèle.

Elle a co-fondé l'agence Coinception en mai 2021 afin de concevoir des opérations marketing centrées sur les NFT : "Nous sommes sollicités par des clients de tout bord, grands groupes comme PME. Nous nous développons en nous basant sur trois piliers : une communauté d'artistes aux styles variés ; des connaissances techniques pour créer et développer les NFT ; et enfin un volet planning stratégique, le NFT ne devant pas être une fin en soi mais être intégré à un dispositif marketing global. Le storytelling, l'idée créative et la mise en scène sont aussi importants que le NFT en lui-même et permettent de donner du sens et de la valeur", explique Emmanuelle Dubois. Une approche qui fait sens à l'heure où toutes les marques qui font des NFT n'arrivent plus à se distinguer auprès d'une cible qui reste encore très restreinte, malgré la démocratisation du sujet.

"L'intérêt des NFT est de redéfinir les fondements de l'engagement et de récompenser ses clients les plus actifs. De ceux que l'on peut collectionner aux wearables que l'on peut faire porter par un avatar dans un metaverse, en passant par ceux utilisés dans un programme de fidélité ou vendus au profit d'une cause, les cas d'utilisation sont multiples et il faut réussir à parler aux experts crypto-enthousiastes comme aux néophytes", explique la fondatrice de Coinception.