Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

6 tendances du marketing digital repérées à Dmexco 2021

Publié par Floriane Salgues le

"Dmexco @home" : pour la deuxième année, le rassemblement international des acteurs du marketing numérique s'est tenu les 7 et 8 septembre par écran interposé. Depuis chez soi, mais toujours le regard tourné vers le futur du digital, avec pour programme, en 2021, "Établir de nouvelles priorités".

Je m'abonne
  • Imprimer

Cookies or not cookies : data is the question !

Avec ou sans cookies, les datas sont toujours un ingrédient clé de la recette marketing. Encore faut-il bien les collecter et les utiliser. Intervenants de Dmexco 2021, le 8 septembre, Damien Mangin, Chief Digital Officer du groupe Le Figaro et Bastien Faletto, Sales Director de la société d'analyse prédictive 1plusX, ont expliqué comment le média français a mis en oeuvre une stratégie data qui va au-delà du seul cas d'usage publicitaire. "Le Figaro a été l'un des premiers médias, en France, à utiliser une Data Management Platform (une DMP, soit un outil permettant de stocker des données et d'activer des segments d'audience, NDLR), il y a 6 ans. À l'époque, la DMP était perçue comme un outil magique, qui allait rendre ses utilisateurs riches", partage Damien Mangin. Le Figaro conçoit alors des cas d'usage centrés sur le targeting publicitaire avec la plateforme de Salesforce.

6 ans plus tard, le groupe d'informations a changé de braquet. Constatant l'impossibilité d'utiliser les cookies third party dans l'environnement Apple (et bientôt sur les autres navigateurs) et l'imparfaite conformité de sa DMP avec le règlement général sur la protection des données (RGPD), Le Figaro s'est tourné vers 1plusX pour mettre en place une stratégie centrée sur ses données "first party" (les données propriétaires du groupe) et sur de l'analyse prédictive, et ce afin de travailler l'acquisition d'audience et la monétisation de ses données. "Avec le blocage des cookies tiers sur Safari, notamment, 30% de l'audience du Figaro n'était pas atteinte par les campagnes data", relève le CDO du groupe, qui a, depuis, amélioré son reach. En combinant identification et analyse contextuelle, Le Figaro a ainsi augmenté de 63 % le reach pour ses campagnes et a multiplié par deux son reach sur le critère socio-démographique.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet