E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Google reporte la suppression des cookies tiers à la mi-2024

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
Google reporte la suppression des cookies tiers à la mi-2024

2022 ? 2023 ? 2024 ! Google annonce un nouveau report de la suppression des cookies tiers sur son navigateur Chrome. Le temps, selon le géant de la tech, que le marché teste ses alternatives "cookieless".

Je m'abonne
  • Imprimer

De report en report... La fin des cookies tiers sur le navigateur Chrome de Google ne devrait finalement pas intervenir avant le milieu de l'année 2024. Initialement prévue en 2022, puis remise à la mi-2023, la suppression des cookies est à nouveau différée pour laisser le temps à l'écosystème publicitaire "d'évaluer et [de] tester les nouvelles APIs de la Privacy Sandbox", explique Google dans un post de blog, à savoir ses alternatives "cookieless".

Dans le cadre de son initiative "Privacy Sandbox", Google propose ainsi aux développeurs de sites Web et aux annonceurs de tester des "méthodes" (des APIs), puis de lui faire des retours lui permettant de modifier la fonctionnalité mise à disposition ou, à l'instar du projet FLoC (Federate Learning of Cohorts, un ciblage basé sur les habitudes de navigation de groupes de personnes) de l'abandonner. L'une des solutions alternatives aux cookies testées n'est autre que "Topics" - un ciblage par centres d'intérêt - lancée par Google en janvier 2022.

Depuis le début du mois d'août, le test de ces APIs, ouvert aux développeurs, est étendu à des "millions d'utilisateurs dans le monde". "Puis nous accroîtrons progressivement cette population test sur le reste de l'année et jusqu'en 2023", indique Google. Pour être ajoutés à la population test, les utilisateurs devront valider leur participation "via une notice qui leur sera présentée". Les APIs de la Privacy Sandbox seront donc déployées et disponibles sur Chrome d'ici le troisième semestre 2023.


Le report semble bien reçu par l'écosystème qui prépare également ses propres alternatives à la collecte de données et au ciblage par cookies tiers. "En partenariat avec Google et l'industrie dans son ensemble, nous apprécions ce temps supplémentaire donné nous permettant de continuer à tester et créer des solutions qui atteignent cet équilibre et garantissent le succès de toutes les parties prenantes sur le Web", partage Todd Parsons, chef de produit Criteo, cité dans le post de blog de Google.

Le PDG de l'IAB Europe, Townsend Feehan, a également réagi en ces termes : "La décision de Google de prolonger le délai avant la suppression progressive des cookies tiers est un développement bienvenu pour l'industrie qui devrait aider à garantir une gamme d'alternatives aux cookies tiers qui sont techniquement robustes et dont la mise en oeuvre a été soigneusement testée du point de vue du respect de la vie privée et de la performance commerciale. L'élargissement des tests d'origine pour les API Privacy Sandbox est également une étape importante pour permettre des tests significatifs de ces nouvelles technologies par une variété d'acteurs."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande