Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Data : décryptage de 4 stratégies de marques

Publié par Floriane Salgues le

Coca-Cola, Renault Group, VINCI Airports et Pernod Ricard : ces quatre marques mettent en place des stratégies data pour fluidifier leur marketing ou augmenter leurs ventes et leurs profits. Illustration, à l'occasion du HubForum, le 12 octobre.

Je m'abonne
  • Imprimer
Pernod Ricard déploie 3 programmes data pour fluidifier son marketing

Au sein de Pernod Ricard, les projets data coulent à flots. L'entreprise de vins et de spiritueux, riche de 250 marques, fait face à une intégration croissante de marques dans son portefeuille - comme le gin artisanal Monkey 47, qui a rejoint le giron en 2020 - "complexifiant la gestion globale par ses équipes", reconnaît Pierre-Yves Calloc'h, Chief Digital Officer de Pernod Ricard. Convaincu de l'utilité de l'intelligence artificielle pour fluidifier les pratiques marketing et commerciales, le professionnel a participé, il y a 18 mois, à l'élaboration de trois programmes data. Plus de 150 pipelines de données alimentent les algorithmes de Pernod Ricard.

Le premier programme, "Matrix" part du principe que "dans tous les pays, les marketeurs sont confrontés aux mêmes problématiques et qu'il est possible d'améliorer l'efficacité des pratiques", témoigne Pierre-Yves Calloc'h. Grâce à une analyse de l'historique des ventes sur trois ans, le groupe - qui dépense chaque année 1,6 milliard d'euros en marketing - connaît mieux l'impact d'une campagne de publicité ou d'un placement de produits sur les achats, et, in fine, simule avec plus de justesse ses budgets publicitaires. Deuxième programme : "Rev-up". Ce dernier vise à mesurer l'efficacité des campagnes promotionnelles en magasin, en termes de ventes additionnelles. Type de promotion, montant, saisonnalité, fréquence... grâce à son outil, Pernod Ricard a ainsi constaté une efficacité supérieure d'une promotion sur ses champagnes Mumm en été... que pendant les fêtes de fin d'année. Dernière brique : D-Star, qui donne à sa force de vente (6 000 commerciaux) accès à des données - ruptures de stock par exemple -, lui permettant de mieux négocier avec ses clients.

"Pour réussir ces programmes digitaux, nous avons besoin, comme en magie, de plusieurs choses : de la préparation, de la répétition et... des trucs", commente le Chief Digital Officer de Pernod Ricard, qui met l'accent sur un nécessaire sponsorship. Mais, aussi, sur "un ROI clair et identifié sur chacun des sujets pour résister à la pression de la finance et les mettre en priorité dans la feuille de route des équipes". Les projets sont en cours de déploiement dans 18 pays dans le monde - dont le Japon, l'Allemagne, l'USA, l'Inde et la France - avec une satisfaction utilisateurs de 4/5 en moyenne.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet