Recherche
Se connecter

Le marketing est mort, vive le marketing !

Publié par Charlotte De Saintignon le
{legend_media}

Ce livre redéfinit les nouveaux fondamentaux du marketing. Il fera partie du trousseau ou du paquetage du nouveau marketeur.

  • Imprimer

L'Adetem continue son exploration du futur du marketing et publie, aux éditions Kawa, Le marketing est mort, vive le marketing. Quand le siècle dernier s'est achevé, aurions-nous imaginé les consommateurs discuter des produits et des marques au sein d'un gigantesque "Café du commerce" planétaire ? Aurions-nous imaginé disposer de bases de données gigantesques, pour nous renseigner sur leurs comportements, leurs attitudes, voire leurs sentiments ?

Aurions-nous imaginé pouvoir diffuser les mêmes images sur une pléthore d'écrans : télévision, ordinateurs, téléphones, tablettes ? Quand le siècle dernier s'est achevé, les marketerus pouvaient encore s'appuyer sur des "certitudes" datant de quelques décennies : aujourd'hui, ils ne peuvent même plus s'adosser à des convictions vieilles de quelques... années ! Notre époque se caractérise par une extraordinaire accélération - et les professionnels doivent résolument se tourner vers le futur, avec convictions - avec un "s", bien évidemment.

Pour les y aider, l'Adetem a mobilisé pendant plus d'un an l'intelligence collective d'une centaine d'experts, de brain trusts en workshop, et publié début 2013 son Manifeste pour le Marketing de demain . Afin de l'enrichir, une vingtaine d'experts a repris la plume pour proposer une vision plus personnelle. Intelligence collective et visions individuelles : voici l'outil qui permettra aux marketeurs de regarder l'avenir avec plus de sérénité.

29,95 €, novembre 2013, éditions Kawa.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par HAPPYDEMICS

Le digital revolutionne les etudes marketing lheure ou la connaissance client est centrale pour les marques Des acteurs proposent desormais [...]

Sur le même sujet