Les initiatives les plus folles en matière de data

Publié par le

Longtemps, la marque a été le principal actif immatériel des entreprises. Désormais, la data est en train de la supplanter. Démonstration et opportunités au travers de six repérages.

Je m'abonne
  • Imprimer
Le pouls de Boston

Selon un rapport de What Works Cities publié en mars dernier, 70% des villes ­ américaines de taille moyenne se seraient engagées à utiliser le big data pour optimiser leur gestion, alors que seulement 28% d'entre elles ajusteraient véritablement les programmes municipaux selon l'analyse des ­ données collectées, ce que fait Boston. Dès février 2015 en effet, Boston utilisait la data, en partenariat avec Waze, pour répondre efficacement à ­ l'encombrement du trafic automobile. Pionnière parmi les smart cities américaines, la ville crée, en 2016, le "Boston city score" , un indicateur de performance permettant à tous de suivre au quotidien l'état de fonctionnement de la ville. Ce programme s'appuie sur l'agrégation de données publiques issues des différents départements de la municipalité. Grâce à cet indicateur, les membres de l'équipe municipale peuvent identifier rapidement quels sont les ­ éléments dysfonctionnels à la journée, à la semaine, au mois ou au trimestre, et prendre des décisions pour les corriger.

Pensez à utiliser le big data en interne. Membres de comité de direction et RH, utilisez-le pour mobiliser encore mieux vos équipes et les sensibiliser ainsi à de nouveaux enjeux: contribution au bien-être collectif, participation à des démarches d'innovation...

Juliette Arnoux (Tilt Ideas)

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet