Recherche
Se connecter

Le marché français de la data à usage marketing pèse 1,7 milliard d'euros

Publié par le - mis à jour à
Le marché français de la data à usage marketing pèse 1,7 milliard d'euros
© Maksim Kabakou - stock.adobe.com

Dans une étude publiée le 8 janvier 2018, Mediapost Communication, en association avec BVA Limelight, estime à 1,7 milliard d'euros le marché hexagonal de la data à usage marketing, en 2016. Ce qui représente une croissance de 6,3% par rapport à 2015 et de +26% en 5 ans.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Sous l'impulsion à la fois de la digitalisation des parcours clients et des évolutions dans les capacités de traitement et de ciblage des prospects et des clients, les marchés du marketing relationnel, des médias et des technologies publicitaires (les adtech) convergent autour des différentes formes de data clients pour créer un nouvel écosytème qui, à ce jour, n'avait jamais fait l'objet de valorisation. Mediapost Communication, filiale du groupe La Poste, présent sur les métiers de la data, des media et du marketing relationnel, et BVA Limelight, société d'étude et de conseil B to B, se sont associées pour quantifier ce nouvel écosytème data et en cartographier les acteurs.

Afin de comprendre et de développer la connaissance de ce marché de la data, cette évaluation repose sur le périmètre suivant :

  • Data à usage marketing/communication BtoB et BtoC, telles que les données individuelles susceptibles d'être utilisées pour réaliser des campagnes de communication.
  • Sociétés ayant un chiffre d'affaires en France supérieur à 1 million d'euros.

4 segments de marché identifiés et 293 acteurs cartographiés

Outre l'apparition constante de nouveaux acteurs qui apportent des solutions digitales, le marché connaît en parallèle des mouvements internes avec le repositionnement de certains acteurs qui tentent d'apporter de nouvelles propositions de valeur, soit pour sortir d'un segment moribond, soit parce qu'ils développent des solutions qui élargissent leur champs d'intervention.

Les travaux ont permis de cartographier 293 sociétés réparties en 4 segments selon le cycle de vie de la data (certains acteurs pouvant être positionnés sur plusieurs segments selon une répartition de leur chiffre d'affaires):

1- Vente et location de data: le plus important segment avec 582 M€ régresse de 26% en 5 ans. Le marché du broking s'est quant à lui effondré de 61% quand, dans le même temps, les solutions de ciblages et la commercialisation directe de data par les éditeurs, bien qu'encore marginale dans ce marché, progressent fortement (+58% pour atteindre 30 M€).

2- Analyse et intelligence (datamining, conseil): représente 406 M€, en croissance de +79% en 5 ans, tiré par le datamining et le conseil avec respectivement +71% et +107%.

3- Diffusion et ciblage (data RTB, solutions de routage): représente 371 M€ et croit de 60% en 5 ans, dopé par la data RTB (+50%) et les solutions de routage mobile (x5). Un segment cependant terni par les solutions de routage multicanal.

4- Structuration, stockage et hébergement: qui croit de +63% en 5 ans.

Après plusieurs années de croissance du marché de la data, déjà supérieure à celle du marché publicitaire, la progression des investissements en la matière s'est fortement accélérée en 2016 avec un taux de +6,3% par rapport à 2015. Des chiffres qui confirment l'accélération des moyens alloués à ce secteur devenu clé pour les acteurs du marketing et de la communication.



La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Data

Par Thomas Loisel

À l'occasion du Marketing Day le 20 novembre, le directeur général de Weborama Frédéric Olivennes a souligné l'importance de la data sur les [...]