Recherche
Se connecter

Sarenza s'associe à 3W.relevanC pour monétiser ses audiences

Publié par le - mis à jour à
Sarenza s'associe à 3W.relevanC pour monétiser ses audiences

Sarenza annonce son partenariat avec 3W.relevanC, spécialiste de la donnée transactionnelle on et off line, pour la valorisation de ses actifs data et la mise en place d'opérations spéciales sur le site Sarenza.com.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

3W.relevanC poursuit sa constitution d'une base de données massive. La société, qui s'appuie ainsi sur les données issues de 15 sites e-commerce, dont l'important pourvoyeur de data Cdiscount - soit 30 millions de profils - combinées à la base de données "in store" des 8 enseignes physiques du groupe Casino (à savoir 8 000 magasins et 46 millions de passages en caisse mensuels) vient de s'associer à Sarenza, site de vente en ligne de chaussures et d'accessoires de mode. L'e-commerçant aux 650 marques et 8 millions de clients en 2017, entré dans le giron de Monoprix (groupe Casino) en 2018, souhaite ainsi valoriser ses actifs data et mettre en place des opérations spéciales sur son site Sarenza.com. "Nous avons fait le choix de confier la monétisation de notre audience et nos actifs data à 3W.relevanC, acteur référent sur le marché pour générer des revenus additionnels. Nous avons été convaincus par leur expertise e-commerce et leur capacité à nous proposer des solutions plug & play sur-mesure, adaptées à nos problématiques", réagit Stéphane Treppoz, président de Sarenza, dans un communiqué.

Alors que 3W.relevanC souhaite mettre les data au service du retail, la nouvelle collaboration avec Sarenza vient étoffer son offre sur la cible "smart shoppeuses" et offre au marché publicitaire l'opportunité d'exploiter une data first party riche.

À lire aussi :

- 3W.relevanC met la data au service du retail

- RelevanC, la start-up créée par Casino et Redpill, qui défie Google

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet