Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

DossierDes e-mails 100 % lisibles

Publié par José Roda le

2 - Les enjeux du responsive design

Avant de vous lancez dans le responsive design il est nécessaire de vous interroger sur le mode de consultation de vos destinataires

  • Imprimer
  • Adaptez-vous

Les terminaux mobiles proposent une très grande diversité de taille et de définition d'écran.

Premier point essentiel : s'inscrire dans une logique où l'information affichée dépend de la taille de l'écran, qui est exprimée en pouces (NDLR : 1 pouce correspond à 2,54 cm). Ainsi, vous devez considérer qu'une application pour périphérique mobile doit être lisible sur toutes les tailles d'écran. Ce dernier peut faire de 3 à 10 pouces sur un mobile (de 7 à 10 pouces pour une tablette tactile). Un site web est ainsi visualisé sur des périphériques allant de 3 à 17 pouces, quand ce n'est pas plus ! Mais un site "classique" ne peut être affiché dans de bonnes conditions sur des écrans inférieurs à 7 pouces. Admettez donc dès le début que l'information doit être lisible dans le message lui-même !

  • Analysez et mesurez

Dans toute stratégie marketing, mieux vaut éviter d'être manichéen. Avant de décider de passer l'ensemble de vos e-mails en responsive design, prenez le temps de vous interroger sur le mode de consultation des destinataires et de comprendre leurs attentes. Pour cela, il faut effectuer une analyse précise des remontées statistiques de vos précédents envois. Puis de tenter de connaître aussi précisément que possible la part de vos messages ouverts et lus sur des terminaux mobiles.

  • Pensez stratégie !

Votre cible lit vos messages sur des terminaux mobiles, vous envisagez de les basculer en responsive design et vous avez raison. Mais que se passe-t-il après leur consultation ?

Commencez par analyser les logs des sites vers lesquels pointent vos e-mailings. Vos lecteurs consultent souvent leur courrier sur leur mobile pour les trier et les lire ensuite sur un ordinateur classique. Si ce n'est pas le cas, passez au responsive design de manière globale, y compris pour vos sites web !

Vous devez donc pousser votre réflexion jusqu'au bout du processus et vous demander alors si votre site est aisément consultable sur les périphériques nomades. Votre plateforme peut être déclinée dans une version mobile ou être repensée globalement en responsive design, ce qui représentera un surcoût non négligeable. Mais comment faire autrement ?

  • Budget prévisionnel

Après une analyse des remontées statistiques de vos dernières campagnes, et en fonction des logs de vos sites et autres points de contact suscités par vos derniers envois, il est primordial de mesurer le ROI potentiel d'une migration vers le responsive design. Celle-ci implique nécessairement un effort financier qu'il ne faut pas négliger, surtout pour le premier envoi.

En effet, ce dernier exige non seulement que vous investissiez dans le code HTML, mais aussi dans la conception même de l'information. On peut ainsi considérer qu'optimiser un e-mailing en responsive design coûte en moyenne deux fois plus cher qu'en HTML classique.

  • Pensez évolution

Vous n'êtes pas encore convaincu ? Vous pensez tout simplement qu'une migration massive pourrait mettre en danger votre équilibre budgétaire ? Pourquoi ne pas modifier la conception de vos e-mailings sans pour autant investir démesurément dans le responsive design ?

En modifiant la mise en forme de vos messages afin qu'ils soient plus lisibles sur des terminaux mobiles, vous pourrez mesurer l'efficacité de la démarche. Commencez par réfléchir à la teneur du message avant même de penser à sa mise en forme. Soyez plus impactant, plus précis.

  • Petits budgets, ne vous ­abstenez pas

L'un des chantiers les plus simples à réaliser et les moins coûteux à mettre en oeuvre consiste à adapter vos e-mails à une consultation sur mobile. La première démarche nécessite de renoncer à la conception des e-mails dans un format multicolonne. Les smartphones sont principalement utilisés en mode portrait pour consulter les courriers électroniques. Aussi devez-vous privilégier une mise en forme en mode colonne unique. La lecture sera plus linéaire, c'est indéniable, mais le destinataire n'aura aucun effort à faire pour consulter l'intégralité du message.

  • Simplifiez !

Pour compléter la démarche et agir plus en finesse sans vous ruiner, effectuez ces petits ajustements a priori anodins mais qui renforceront l'efficacité des messages consultés sur mobile.

Pensez à augmenter la taille des titres (avec une police supérieure à 20 pixels) et celle des liens cliquables. Ces derniers sont déterminants car ils constituent l'action-clé. Si le destinataire ne parvient pas à activer le lien, vous perdez le bénéfice de votre démarche. Par ailleurs, sur un mobile, le lecteur va à l'essentiel. Par conséquent, vous devez réduire le nombre d'images.

L'écran des smartphones affiche en général une largeur de 600 pixels au maximum. Sachez que plusieurs terminaux Android n'afficheront que 400 pixels, ce qui induit une navigation horizontale dans le message, tandis que les iPhone adapteront leur affichage avec un rendu immédiatement correct. Attention : les terminaux Android sont majoritaires sur le marché...

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet