Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

4 utilisations du virtuel dans les stratégies marketing

Publié par Floriane Salgues le

Pour continuer à immerger leurs clients BtoB et BtoC dans leur univers, et vendre, en temps de confinement, les marques se tournent de plus en plus vers la "virtualisation". Les opportunités business sont, elles, bien tangibles.

Je m'abonne
  • Imprimer
Le virtuel dévoile l'envers du décor

Face à la défiance des consommateurs vis-à-vis des marques, le virtuel se révèle un outil de transparence. Ainsi, quoi de mieux pour assurer ses clients sur la fabrication de ses produits, et les conditions de travail de ses salariés, que de leur montrer, sans fard, l'intérieur de ses usines et autres lieux de marque ? "En BtoB, faire visiter sa ligne de fabrication fait souvent partie du processus de vente", explique Raynaut Escorbiac, fondateur et CEO d'Inersio, dont le concept permet d'avoir, à tout moment, "son entreprise dans sa poche", et ce grâce à des visites immersives en vidéo 360°. La crise du Covid-19 a bouleversé le modèle : en mai 2020, une plateforme en ligne, France Immersive, qui agrège les visites virtuelles made in France, a remplacé la diffusion via des casques de réalité virtuelle. Mais, l'objectif demeure intact : "Sous couvert de virtuel, nous montrons la réalité, sans tricher ni raconter d'histoire. C'est le visiteur qui est le maître de sa visite", poursuit-il.

L'un des premiers clients d'Inersio, la savonnerie Marius Fabre a d'abord conçu une visite immersive pour une expérience client dans ses boutiques et lors de salons, mais a rapidement vu une nouvelle opportunité à l'aune de la crise sanitaire. L'annulation physique des Journées européennes du patrimoine, en septembre 2020, n'a ainsi pas empêché la marque - qui fait visiter la savonnerie familiale de Salon-de-Provence à quelque 12 000 à 15 000 personnes par an - de donner rendez-vous aux curieux pour une visite en ligne, à 14 h. À l'heure dite, 2 500 personnes se sont connectées pour visiter virtuellement la savonnerie et 350 ont accédé à la boutique pour acheter un produit.

Lire aussi : Coca-Cola dans la réalité (virtuelle) de ses usines

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet