Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

Trois solutions pour faire preuve de transparence

Publié par Clément Fages le

Labels, certifications, scores ou applications mobiles qui permettent de vérifier la qualité ou la provenance des produits... Face à la défiance croissante des consommateurs, les marques se veulent plus transparentes. Mais est-ce suffisant pour raviver la flamme ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Faire de la cocréation : il faut le voir pour le croire

Malgré toutes ces initiatives, la confiance des consommateurs s'est amenuisée : scandales alimentaires, utilisation de substances nocives pour la santé et l'environnement, mauvaises conditions de travail des salariés, dropshipping, greenwashing et autres pratiques trompeuses ou illégales en sont les causes. En 2019, selon une étude Kantar, cette perte de confiance se caractérise par une baisse des achats de la marque, dans 24 % des cas. On note même un arrêt pur et simple des achats de la marque incriminée dans 53 % des cas. Face aux grands groupes internationaux et aux acteurs du digital, ce sont désormais les petits acteurs locaux qui rassurent le plus, ceux sur lesquels on peut mettre un visage. D'où la multiplication des initiatives visant à inviter les clients au siège ou dans les usines pour découvrir les process et, à terme, co-créer de nouveaux produits. Depuis cinq ans, l'agence Castor & Pollux accompagne, par exemple, Hello Bank! sur les ateliers Hello Factory : " Ce processus présente trois avantages : intégrer les attentes et les besoins des consommateurs pour s'assurer, in fine, l'adhésion ; avoir un temps d'échanges privilégié avec ses clients ; profiter de ce temps d'échanges pour démystifier un sujet, un "pain point". Expliquer les raisons pour lesquelles ça se passe comme cela aujourd'hui, les contraintes organisationnelles, logistiques, techniques, réglementaires que la marque rencontre pour concevoir un packaging ou une recette ", indique Anne Isimat-Mirin, directrice du développement chez Castor & Pollux. C'est sur ce modèle et sur la promesse de transparence que s'est construite la marque C'est qui le patron ?! . Elle veut aujourd'hui envoyer ses sociétaires vérifier les engagements des marques candidates à apparaître sur son application et à recevoir un label " consommateur et citoyen ". La boucle est bouclée !

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet