Recherche
Se connecter

Pourquoi les marques misent-elles sur le Tour de France?

Publié par Thomas Loisel le

Chaque année, la Grande Boucle suscite de grandes convoitises auprès des marques. Pour l'édition 2019 (6-28 juillet), 43 partenaires paraderont tout au long des trois semaines de l'épreuve. Tour d'horizon d'un panel non-exhaustif des marques partenaires de l'évènement phare de l'été sportif.

Je m'abonne
  • Imprimer
350 000 euros pour la présence sur la caravane

Avec plus de dix millions de spectateurs sur les routes, le Tour de France, est l'un des événements sportifs les plus diffusés au monde, garantissant une visibilité certaine pour les marques partenaires. "Le Tour est une bonne affaire pour les marques", confirme Laurent Lachaux, directeur commercial et des partenariats chez Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur de l'événement. Le coût de la présence d'une marque sur la caravane est d'environ 350 000 euros (char, goodies, salaire et hébergement). "Nous nous apercevons que notre offre tend à se raréfier. Nous essayons de trouver de nouvelles frontières permettant, sur des partenariats de longue durée, de dynamiser l'histoire narrative du sport à travers le classement par équipes ou encore le prix de la combativité, par exemple", poursuit-il.

Ainsi, s'associer au maillot jaune coûte à LCL entre 7 et 10 millions d'euros par an pour des retombées, calculées sur la base du temps d'apparition de la marque à l'image, dans les 190 pays où le Tour est diffusé. Pour cette édition dont le départ donné de Bruxelles est en hommage à Eddy Merckx pour le centenaire du maillot jaune, un nouvel entrant fera ses premiers pas. En effet, E. Leclerc débarque sur les routes françaises, devenant au passage partenaire officiel du prestigieux maillot à pois, maillot distinctif porté par le meilleur grimpeur du Tour de France. LCL, Skoda, Krys et Antargaz sont associés respectivement au maillot jaune, vert, blanc et au prix de la combativité. "Chaque été, la Grande Boucle, c'est un spectacle gratuit et familial au bord de la route. Quelque chose d'unique dans le monde du sport et qui représente un argument marketing de taille", affirme Laurent Lachaux.

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet