Recherche
Se connecter

Le best-of du Marketing Day 2018

Publié par le

La 5ème édition du Marketing Day, le 20 novembre, a donné lieu à plusieurs temps-forts : voici le meilleur du contenu du Marketing Day 2018.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer
Le contenu, générateur de CA

Au coeur d'un événement tel que le Marketing Day, le contenu a aussi une place essentielle dans de nombreuses stratégies d'annonceurs, et était en ce sens au centre de plusieurs témoignages partagés sur cette journée. Emmanuel Alix, directeur du pôle numérique du groupe L'Equipe a ainsi ouvert la journée en présentant les différentes innovations contenu lancées par le média à l'occasion de la Coupe du Monde 2018 : refonte du système de notation des joueurs, dispositif en réalité augmentée ou encore épisode spécial de L'Equipe Explore... Au total, 70% des 40 000 nouveaux abonnés enregistrés par le groupe sur la compétition ont été recrutés grâce aux contenus explique Emmanuel Alix, et 70% de ses nouveaux abonnés le sont encore actuellement.

Pour aller plus loin : Emmanuel Alix : "Il faut tenter, essayer, échouer"

Mais si le contenu est essentiel pour un média, quelle place doit-il prendre au sein de la stratégie d'une marque ? Une question à laquelle Antoine Dubois, SVP Marketing d'AccorHotels a essayé de répondre. Après avoir lancé un magazine sur le voyage afin de travailler le référencement naturel de ses sites, ce fervent partisan du concept de "marque / média" a changé son fusil d'épaule pour privilégier la complémentarité avec les médias : "Les consommateurs accordent moins de légitimité aux marques, qui sont considérées comme juge et parti dès lors qu'elles profitent du contenu pour mettre en avant leurs offres." Il cite ainsi une collaboration récente avec CNN : "Nous avons touché 150 millions de personnes dans le monde, avec un taux d'engagement de 45%, alors que seuls nous aurions touché 15 millions de personnes, pour un taux allant de 10 à 15% ! Pour nous, les médias sont les meilleurs moyens de s'assurer de la légitimité et de l'audience sur le travel."

Une complémentarité défendue sur la même table ronde par Cécile Beziat, directrice général adjointe de Reworld Media Factory, qui cite une opération menée avec l'enseigne Lapeyre : "Grâce à Tradedoubler, nous sommes capables de calculer l'attribution / contribution du contenu au succès d'une campagne. Pour Lapeyre, un euro dépensé dans le dispositif brand content a entraîné 2,5 euros de revenus sur le site de l'enseigne, preuve qu'il n'y a pas que les GAFA pour faire de la performance, les éditeurs aussi peuvent générer du CA additionnel."

La rédaction

La rédaction vous recommande

Par Digimind

Le secteur alimentaire est en forte mutation compte tenu de evolution des styles de vie des usages des bouleversements des modeles de distributionNous [...]

Sur le même sujet