L'artiste David Shrigley livre sa réinterprétation de la maison Ruinart

Publié par le - mis à jour à
L'artiste David Shrigley livre sa réinterprétation de la maison Ruinart

Après Liu Bolin et Vik Muniz, c'est le britannique David Shrigley qui porte son regard sur la maison Ruinart à travers un ensemble de 36 dessins et gouaches, 3 néons, 2 céramiques et 1 porte. Un regard porté sur le monde contemporain avec une ironie incomparable de la part d'un artiste corrosif.

Je m'abonne
  • Imprimer

David Shrigley nous fait redécouvrir Ruinart avec un humour décalé et sans concession en apposant sa vision singulière sur la maison de champagne. Sa réinterprétation artistique s'intitule "Unconventional bubbles", "bulles singulières", un titre censé refléter ce parti pris audacieux. Son art apporte un éclairage nouveau sur le vignoble, le patrimoine et le savoir-faire de la Maison Ruinart. Dans la région de Champagne, il a parcouru le vignoble et exploré les caves, noté chaque expression entendue ou geste aperçu. Le regard affuté, il étudie avec curiosité les secrets bien gardés de la création de l'alcool local. Ses oeuvres viennent étudier avec curiosité les us et coutumes des travailleurs de la vigne, oenologues et autres collaborateurs de la marque Ruinart.

"Lorsque l'on décide de faire une oeuvre sur le thème de la fabrication du champagne, il faut visiter plusieurs fois la région champenoise. Il faut échanger avec les professionnels en les écoutant attentivement, puis visiter les crayères, les vignes et les installations de production. Il faut apprendre à déguster du champagne", explique David Shrigley dans un communiqué.

À travers ses créations, l'artiste britannique nous propose un parcours à la fois bienveillant et singulier, provoquant des conversations surprenantes entre la nature et les étapes de l'élaboration du vin. Il nous sensibilise par la même occasion aux enjeux environnementaux défendus au quotidien la Maison Ruinart, car l'humour est sans doute un des meilleurs messagers pour une prise de conscience généralisée. Les oeuvres de David Shrigley seront dévoilées à Paris en mars 2020, avant d'être exposé dans 37 foires d'art contemporain dans le monde.

Je m'abonne

Hugo Reau

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet