Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Publié par le - mis à jour à
Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques
© Laurent Chamussy/SIPA/Orange

L'entreprise française inaugure ce 2 novembre son nouveau service bancaire mobile, Orange Bank, et devient ainsi le premier acteur télécom à investir le marché de la banque en ligne dans l'hexagone.

  • Imprimer

Stéphane Richard, PDG d'Orange, tentant d'ouvrir un compte au nom de Xavier Niel, réglant une consommation dans un bar avec son téléphone en plein appel ou dialoguant non sans mal avec l'assistant virtuel intégré : c'est officiel, Orange Bank est (enfin) disponible. D'abord annoncé pour le printemps 2017 puis repoussé à deux reprises, le service bancaire de l'opérateur télécom français, disponible sous forme d'application mobile depuis le 1er novembre, ouvrira ses premiers comptes dans deux jours (contre 3 semaines en moyenne dans une banque classique). Déjà présente dans l'univers de la banque sur le continent africain avec Orange Money ou plus récemment en Pologne via Orange Finanse, l'entreprise du CAC40 est le premier télécom à investir ce marché en France.

Orange Bank mise sur le phygital

Pour proposer un tel service, Orange a signé en avril 2016 un partenariat avec Groupama Banque, qui s'est à présent effacé derrière Orange Bank, en acquérant 65% de son capital. Capgemini a été chargé d'intégrer les nouvelles fonctionnalités à la structure existante de l'établissement bancaire créé en 1986 pour en faire un service 100% mobile. Parmi ces fonctionnalités, l'outil CRM de Salesforce ou bien l'intelligence artificielle Watson d'IBM qui a permis de bâtir l'assistant virtuel Djingo, disponible via l'interface de l'application mobile pour aiguiller les utilisateurs d'Orange Bank. L'investissement se chiffrerait à 500 millions d'euros sur une période de 5 ans, avec notamment la formation de 800 vendeurs au métier de conseiller financier. La néo-banque a en effet opté pour un circuit de distribution phygital, avec une souscription sur l'application mobile référencée sur l'Apple Store et Google Play, mais aussi dans 140 boutiques Orange de l'hexagone. Orange Bank donne accès à une carte de paiement et de retrait physique mise en place par Visa, mais aussi un chéquier ou un livret d'épargne. Tous les services, ou presque, de l'ouverture d'un compte au virement par SMS, sont gratuits (à condition d'utiliser le service plus de 3 fois par mois), Orange comptant sur le lancement courant 2018 d'autres fonctionnalités comme le crédit à la consommation ou l'assurance vie pour dégager de nouvelles sources de revenus. Les clients Orange ou Sosh bénéficieront bien sûr d'avantages commerciaux s'ils se tournent vers Orange Bank, en plus des 80 euros offerts à l'ouverture du compte.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Cross canal

Par Clément Fages

L'efficience, l'expérience client et les technologies sont les principaux sujets de réflexions chez respectivement 46,42 et 41% des directeurs [...]