Municipales 2020 : comment les candidats utilisent-ils les logiciels marketing ?

Publié par le | Mis à jour le
Municipales 2020 : comment les candidats utilisent-ils les logiciels marketing ?

Collecter des données pour booster ses militants et sonder les électeurs afin d'écrire son programme, voilà de quoi sont capables les logiciels de stratégie électorale auxquels les candidats à la mairie de Paris ont accès et avec lesquels ils espèrent gagner en efficacité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les choses ont changé depuis les dernières élections municipales en 2014. On ne compte plus seulement sur le charisme ou le programme d'un candidat pour gagner mais sur la maitrise des nouvelles technologies. Apparus dans les années 2000s aux États-Unis, les logiciels de stratégie électoral permettent de mieux cibler les électeurs et sont donc devenus un atout essentiel pour remporter des élections.

Les militants ne font plus du porte-à-porte comme avant mais gagnent du temps grâce à des applications fournies par des start-up comme eXplain. C'est le cas de l'équipe de campagne d'Anne Hidalgo. Avec l'aide de cette interface, les retours des habitants sont centralisés, analysés et pris en compte dans la construction du programme d'un candidat à la mairie de Paris. L'entreprise s'adresse à toutes les communes de plus de 16000 habitants et équipe aussi bien les candidats PS, LRM, LR, EELV que PCF. Sa technologie repose surtout sur les big data et les méthodes de statistiques avancées. En consultant les données mises en ligne en open data par les communes ou celles du recensement de l'Insee, eXplain obtient des renseignements sur l'âge, le niveau de diplôme, la catégorie socioprofessionnelle ou bien la structure du ménage d'un individu.

Grâce à ces données hyperlocales, l'entreprise cible les bureaux de vote où l'équipe de campagne d'un candidat aura plus de chances de gagner de nouvelles voix, si elle arrive à convaincre les électeurs hésitants. Pour aller chercher les voix une par une, le contact direct reste le moyen le plus fiable: 1 chance sur 14 de gagner une voix contre 1 sur 38 avec les appels téléphoniques.

Vie privée et contact direct

D'autre logiciel sont massivement utilisés. Visibrain capte les conversations publiques sur les réseaux sociaux, ce qui peut permettre d'évaluer la popularité de certaines propositions par rapport à d'autres. Quorum, de son côté, équipe des candidats dans des villes allant de 3000 à 1 million d'habitants. Comme eXplain, l'entreprise base sa technologie sur les données des communes, du ministère de l'Intérieur et de l'Insee, et centralise des informations sur les électeurs tout au long de la campagne, grâce aux militants qui rencontrent au quotidien des citoyens, ou aux utilisateurs qui consentent à ce que leurs données personnelles soient utilisées lorsqu'ils se rendent sur Internet. Le directeur général de Quorum tient quand même à rappeler que la fonction ciblage n'est utilisée que par 20% de ses clients. La plateforme sert surtout à optimiser la mobilisation, à faire gagner du temps aux militants pour qu'ils s'organisent mieux et de façon plus décentralisée.

À noter que les données exploitées par ces start-up ne touchent pas à la vie privée des électeurs. Si leurs technologies peuvent déranger sur le plan éthique, elles se considèrent dans leurs droits, car les informations qui sont mises à disposition des candidats ne sont pas des données privées mais des données hyperlocales.

Reste qu'à quelques semaines des municipales, qui se dérouleront du 15 au 22 mars, certains candidats mettent tous leurs espoirs dans la puissance des algorithmes. Si la technologie peut être une pierre angulaire pour certains et un accessoire pour d'autres, il reste encore à mobiliser les Français. En 2014, l'abstention a connu un niveau record avec plus de 36% des personnes inscrites sur les listes électorales qui ne sont pas allées voter.

Je m'abonne

Hugo Reau

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet