Recherche
Se connecter

Au Marathon de Paris, Schneider Electric court pour sa notoriété

Publié par le - mis à jour à
Au Marathon de Paris, Schneider Electric court pour sa notoriété

Via l'accord de naming du Schneider Electric Marathon de Paris, le groupe français cherche autant à faire croître sa notoriété auprès du grand public qu'à mobiliser ses salariés et ses clients. Sa recette ? Offrir une expérience de marque et mettre en avant ses engagements en faveur du climat.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un parcours de 42,2 km où vont se succéder les banderoles, arches et oriflammes portant le nom de l'entreprise. 240 000 spectateurs venus encourager les 55000 participants portant le logo vert de Schneider Electric sur leurs dossards. Une visibilité sur le Salon du Running, où ces dossards sont retirés et qui a attiré l'an passé 90 000 visiteurs. Des billboards qui citent l'entreprise avant et après chaque retransmission télévisée de l'événement. Lesquelles peuvent attirer plusieurs "centaines de millions de personnes en comptant la télévision chinoise", se réjouit Olivier Colignon, responsable sponsoring chez Schneider Electric en charge du Schneider Electric - Marathon de Paris.

Pour le leader mondial de la gestion d'infrastructures électriques, cet accord de naming est à la fois un enjeu de notoriété, mais aussi de business : "En tant que partenaires-titre, nous prêtons notre nom et notre logo à l'événement depuis sept ans. Avec ce sponsoring, nous cherchons bien sûr la notoriété auprès du grand public, alors que le Marathon de Paris est le deuxième plus important dans le monde et que la ville est littéralement "en vert" ce jour-là. Mais les enjeux business sont aussi très importants, et l'événement est l'occasion pour nous d'engager nos collaborateurs et surtout nos clients et prospects, de leur faire vivre une expérience inoubliable et ainsi travailler l'attachement à la marque."

Un axe de plus en plus stratégique pour l'entreprise, en témoigne le nombre de personnes qu'elle invite à concourir : de 300 en 2013, elles sont désormais 7000, soit 12% de l'ensemble des coureurs ! La portée internationale de l'événement permet ainsi de faire venir les collaborateurs d'entreprises partenaires du monde entier, fans de courses ou non. "5300 clients sont attendus le 14 avril pour participer à l'épreuve, mais aussi à des événements professionnels que nous organisons en marge de la course. 75% d'entre eux sont Français, les autres proviennent de plus de 60 pays différents !"

Une tribune pour les actions RSE

Les coureurs sont aussi impliqués dans les initiatives de l'entreprise en faveur de l'environnement : "Tous les coureurs sont sensibles à l'environnement, aux variations de températures, à la qualité de l'air... Ils en sont les meilleurs ambassadeurs, tout comme ils sont les meilleurs ambassadeurs des solutions développées par Schneider en matière de mobilité décarbonée et de bâtiments écologiques." Pour illustrer cet engagement pendant la course, Schneider Electric communique sur ses efforts pour compenser l'empreinte carbone de l'événement : "Il y a différents chantiers RSE sur le Marathon de Paris, de la gestion des déchets à une meilleure représentativité des femmes ou des personnes handicapées. Pour ce qui est de l'empreinte carbone, elle équivaut à une émission de 26 tonnes de CO2. 93% sont liés aux déplacements en avion des participants, aussi, Schneider Electric veut compenser cet impact en participant au financement du fonds Livelyhoods, qui agit au Kenya en faveur de l'emploi des jeunes et de la préservation de la santé et de l'environnement en aidant à la création de fours à bois, qui consomment moins et rejettent moins de fumées nocives." 90 000 fours ont déjà été installés et sont utilisés par près de 400 000 Kenyans, selon le responsable.

Cette année, des stands seront mis en place lors du Salon du Running et du Marathon de Paris pour faire la promotion de ces initiatives. D'autre part, les coureurs affiliés à l'entreprise ont été impliqués dans des dispositifs comme l'Eco-run pendant leur préparation, et seront les moteurs d'une campagne lancée il y a un mois et qui fait d'eux des "Green Runners". "Via le programme Green Runners, les coureurs peuvent accéder à des conseils, à des informations pratiques et prendre part à des défis hebdomadaires en ligne. Pour chaque 65 kg de CO2 économisés par ses coureurs verts dans ces défis, Schneider Electric s'engage à faire don d'une lanterne solaire Mobiya, d'un foyer amélioré et de graines de mangrove à nos ONG partenaires en Afrique et en Asie de l'Est", expliquait alors l'entreprise dans un communiqué. "Agir pour l'environnement en participant à la compensation de l'empreinte de la course, c'est une belle histoire dans laquelle tout le monde s'engage. C'est ce qui nous intéresse quand nous nous associons à l'événement", ajoute Olivier Colignon.

Au-delà des indicateurs comme l'équivalent d'achat d'espaces, le responsable du Schneider Electric - Marathon de Paris regardera ainsi attentivement des KPI comme la satisfaction des clients participants à l'événement, mais aussi l'évolution de l'image de l'entreprise, et si elle est rattachée à ces actions RSE. Et si ces résultats restent confidentiels, ils sont suffisamment bons pour que Schneider Electric reste partenaire-titre du Marathon de Paris jusqu'en... 2024, une année phare pour le sport et pour Paris.

Je m'abonne

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet