Rse

Avec le cyclisme, AG2R travaille sa raison d'être

Publié par Clément Fages le - mis à jour à
Avec le cyclisme, AG2R travaille sa raison d'être
© Sasin TIPCHAI

Engagée depuis 1997 dans l'univers du cyclisme au travers d'un partenariat titre avec l'équipe AG2R La Mondiale et un accord avec ASO sur le Tour de France, l'assureur paritaire et mutualiste entend profiter de cette légitimité pour s'inscrire dans les nouvelles mobilités.

Je m'abonne
  • Imprimer

Jusqu'au 20 juillet, l'assureur AG2R La Mondiale sonde les membres de sa communauté "Vivons Vélo" pour imaginer ensemble les nouveaux services à apporter aux cyclistes. "L'intérêt pour le vélo s'est accéléré depuis le déconfinement et le plan vélo du gouvernement. Le programme Vivons Vélo, que nous avons lancé en 2015, a pour objectif de développer l'usage du vélo en France à des fins de forme et de bonne santé, en proposant via une application des contenus et des services, comme par exemple un guide sur le choix de son vélo, la posture à adopter, ou encore la possibilité de suivre ses performances ou de trouver des parcours près de chez soi, explique Emmanuel Chazalet, directeur de la marque. Nous avons lancé une grande campagne d'idéation auprès des membres de la communauté mais aussi de tous les Français amoureux du vélo pour savoir quoi améliorer, comprendre quels sont les freins qu'ils rencontrent dans leur pratique du vélo. Nous utiliserons le Tour de France en septembre pour dévoiler de nouveaux services devant permettre à Vivons Vélo d'être le fer de lance de ces nouvelles pratiques que sont le vélo comme moyen de transport quotidien, le fameux "vélotaf", mais aussi comme pratique touristique, loisir, sportive, santé..."

AG2R veut accompagner toutes les pratiques du vélo

Avec cette campagne, la volonté de faire du cyclisme un sujet qui dépasse le simple marketing sportif est clair. Engagé dans le cyclisme jusqu'en 2023 au moins au travers de son partenariat titre avec l'équipe AG2R La Mondiale, la marque est également partenaire d'ASO, l'organisateur du Tour de France. Mais au fil du temps, les objectifs de cette dernière ont évolué. "Le cyclisme est un sport populaire, qui touche toutes les populations, sur l'ensemble du territoire. Nous avons toutefois dépassé le simple objectif de visibilité et d'image depuis que nous nous sommes lancés dans le cyclisme en 1997. Avec le lancement de Vivons Vélo en 2015, il s'agit de donner du sens à notre engagement dans le sport. En tant qu'assureur partiaire et mutualiste, nous nous devons de proposer des services de prévention avec une approche d'intérêt général. C'est en quelque sorte notre raison d'être !"

Vivons Vélo est ainsi devenu un programme de prévention santé gratuit, "d'utilité publique", qui fédère au-delà de l'application des communautés en physique, avec par exemple l'organisation de sorties en vélo tous les mois. "220 000 personnes utilisent l'application régulièrement, et nous avons également 75 000 fans sur les réseaux sociaux, en plus des gens qui viennent sur les rassemblements", détaille Emmanuel Chazalet, pas mécontent de donner corps à un programme qui comprend également un volet caritatif, puisque pour chaque kilomètre parcouru par les membres de la communauté, AG2R reverse de l'argent à l'Institut Pasteur. L'an passé, 100 000 euros de dons ont ainsi été réalisés pour 1,3 million de kilomètres.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet