Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le conseil en relations publiques résiste à la crise sanitaire

Publié par le - mis à jour à
Le conseil en relations publiques résiste à la crise sanitaire
© serhiibobyk - stock.adobe.com

L'étude du SCRP menée avec le cabinet Occurrence révèle que le marché des agences conseil PR reste confiant pour l'année 2021.

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon l'étude du SRCP et du cabinet Occurrence, si la crise sanitaire a eu un impact sur le marché des agences conseil PR, en recul mais limité en 2020, celui-ci résiste tout de même et montre même des signaux forts de reprises dès 2021. L'étude confirme par ailleurs l'intérêt des clients pour la diversité des expertises qui compose le conseil et le développement des agences vers toujours plus d'intégrations des métiers.

"Les PR du fait de leur agilité, leur forte dimension conseil et la variété des expertises métier à leur disposition pour accompagner les entreprises et les marques dans l'ensemble de leurs enjeux de communication, a permis au marché de mieux résister à la crise que dans d'autres secteurs. Si la pandémie a mis un coup de frein à notre croissance l'année passée, notre activité repart fortement à la hausse en 2021 et nos agences recherchent activement des profils de consultants seniors et juniors", commence Pascale Azria, présidente du syndicat du conseil en relations publics et directrice générale associée de Kingcom, dans un communiqué de presse.

Un marché résilient en 2020

Le marché des agences conseil en relations publics a moins souffert des effets de la crise que d'autres secteur de la communication. Il observe ainsi un recul en moyenne de 10 % des honoraires, 13 % du CA et 11 % de recul de la marge brute. Une crise qui se ressent sur les demandes émergentes des clients en 2020 avec en top 3 : la communication de crise (58 %), les nouveaux formats d'événements (47 %) et la communication du dirigeant advocacy (39 %).

Mais optimiste pour 2021

Les perspectives de croissance sont encourageantes avec une prévision de hausse conséquente de 14,5 % des honoraires et de 15,3 % du CA en 2021. Une accélération notable des embauches est envisagée. Le secteur prévoit ainsi de recruter 11 % de plus qu'en 2020, soit en moyenne 4 nouveaux collaborateurs par agence.

Si les relations médias constituent toujours la principale expertise vendue elle pèse de moins en moins face aux autres domaines d'expertises passant de 45 % en 2018, à 44 % en 2019 et à 36 % des honoraires facturés en 2020. Dans le TOP 3 des missions effectuées, les Relations médias (corporate & marque, produits & services) constituent ainsi 36% des honoraires des PR, suivies par la stratégie corporate et marque (14 %) et la communication digitale / le social media (13 %).

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande