Recherche
Se connecter

Secteur de la santé : allier éthique et marketing digital

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Les métiers de la santé sont régis par une déontologie qui complique leur utilisation des techniques de communication et de marketing et leur conversion au digital, pourtant devenu incontournable. Avec ses nouvelles législations, 2018 a changé la donne et balise cette jungle qu'internet représentait. Comment concilier ces deux concepts si opposés ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Les spécificités du secteur médical 

La loi Bertrand, loi dite « anti-cadeaux » et la RGPD de 2018 marquent un tournant dans le domaine de la santé. Certaines pratiques, avec les laboratoires notamment rendaient la frontière entre éthique et commerce dangereusement poreuse. 

Depuis Juillet 2018, les avantages (financiers, hébergement, échantillons et autres dons) sont strictement interdits. Toute infraction engage la coresponsabilité pénale des soignants, industrils et de leurs partenaires. Élaborée pour appuyer la loi initiale de 2011 sur la transparence, découvrez un résumé de cette fameuse loi Bertrand ici

Professionnels ou particuliers, 66% des français en 2018 interrogent internet pour obtenir des informations avant d'acheter. Avis des consommateurs, sites officiels, blogs de professionnels ou forums, internet assoit considérablement la créibilité d'une entreprise. 

Algorithmes SEO pour être visible sur la toile, suppression et protection des informations sensibles, codes design d'une page web... Des savoirs-faire extrêmement complexes, qui ouvrent la porte à un redoutable moyen de communication. Efficace et accessible, internet est l'outl de marketing qui assure le meilleur retour sur investissement. 

Marketing et santé : comment s'adapter ? 

Bien qu'il s'agisse d'un sujet tabou, les industriels de la santé sont comme tout le monde : ils ont besoin de communiquer pour trouver des clients. Pour dépasser ce blocage, une limite doit être clairement établie entre business et visibilité en ligne. 

Pour un résultat satisfaisant, l'exemple d'une bonne recette : 

  1. Services et informations clairs et vérifiables.
  2. respect scrupuleux de la loi Bertrand et autres normes en vigueur. 
  3. Adhésion à certainces conventions prônants l'éthique, la transparence... 
  4. Des mesures contre le piratage informatique. 

Comme précisé dans le loi Bertrand, la publicité du secteur médical est extrêmement réglementée, tout comme les promotions et échantillons. Peut-on tout faire en matière de marketing des dispositifs médicaux en laissant libre cours à l'imagination et la création ? Vous devez, de manière générale, présenter le produit de manière objective

Honnêteté oblige, il convient d'être vigilant quant au vocabulaire employé. Exit les promesses de guérison, les statistiques dépourvues de sens et offres ultra-alléchantes. Les chiffres et statistiques s'accompagnent désormais de mentions légales "tests réalisés sur...", "efficace sur la bactérie...", contrôles effactués en condition de...". L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) interdit certaines actions, commercialiser ou vanter les mérites d'un produit de santé sur les réseaux sociaux par exemple. Notre mission consiste à maitriser parfaitement ces points et à actualiser régulièrement nos informations. 

Une agence expérimentée pour un marketing adapté

En 2018, l'industrie du e-commerce pèse entre 2 et 3 Milliards de dollars. 65% de notre vie se déroule sur internet, il est temps de faire évoluer le marketing dans tous les domaines. 

Chez WSI OBIWEB, nous aidons les entreprises de tous les secteurs, y compris celles de la santé, à définir une stratégie de marketing digital adaptée à son milieu et ses réglementations. 

Gagnez du temps et soyez serein en faisant confiance à une agence de marketing digital qui connait vos problèmatiques : Contactez-nous

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Autres articles proposés