[Naming] Au nom de la marque

Publié par le

GDF-Suez devient Engie, Bongrain est rebaptisé Savencia, pour l'UMP ce sera Les Républicains ... L'occasion nous est donnée de faire le point sur un métier qui a l'obligation d'évoluer.

Je m'abonne
  • Imprimer
Comment tester un nom : le cas Mugler

Quand Mugler apprit que le résultat des tests n'était pas favorable, son premier réflexe ne fut pas d'abandonner le nom mais de comprendre pourquoi il avait pu susciter autant de réactions (positives ou négatives). La liste des griefs contre Amen le conforta dans l'idée que le nom était spécial et qu'il ne laisserait personne indifférent. Les chiffres des ventes du célèbre parfum lui donnèrent raison. Le test est un indicateur de pertinence et non un outil de sanction au caractère pseudo-scientifique. Il y a une raison fondamentale à cela : exposés à la nouveauté, la plupart des consommateurs interrogés se montrent réfractaires. Les tests doivent aider à comprendre ce qui les empêche d'adhérer.

Olivier Auroy, DG Corporate de CBA

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet