[Design Branding] La culture tatouage : un langage pour les marques ?

Publié par le

Le branding dans la peau. Comment les marques utilisent-elles aujourd'hui la culture tatouage ? Que doivent-elles intégrer pour construire un langage cohérent, source d'engagement et de valeur ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Tatouage et branding : des racines communes pour parler d'identité

Le tatouage représente pour un individu le fait de marquer sa peau par un signe, un motif ou encore un symbole. Il fait corps avec l'individu, il exprime une partie de sa personnalité, voire son identité. Cette définition du tatouage fait écho à celle du "branding" qui, à l'origine, servait au marquage du bétail au fer rouge dans le but de mieux le reconnaître.

Les notions d'identité et reconnaissance sont au coeur de ce qui constitue les marques. Le tatouage, comme l'identité visuelle d'une marque, est une trace visible et codifiée qui repose sur un socle de valeurs, sur une culture, parfois sur une philosophie. La puissance du signe réside autant dans sa dimension esthétique que symbolique.

Retrouvez d'autres diaporamas "Design Branding" de l'agence CBA :
[Design Branding] Pourquoi les marques intemporelles nous séduisent-elles... toujours ?
[Naming] Au nom de la marque : la création de nom, plus qu'une science, un art ?

Michelle Taing, planneuse stratégique pour l'agence CBA

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet